LA FIN DANS LES MANGANIME : LA TRAGEDIE DE LA FIN FERMEE (partie 2)

Je suis du genre à faire brûler ma cosmoénergie avec les personnages. Jusqu’au bout, je m’enflamme !

Je suis quelqu’un qui regarde l’OAV Kenshin ~ Tsuioku Hen au petit déj ! Je sors déterminée, la main sur le katana imaginaire, certaine de débusquer un membre du Shisengumi.

Je suis la même qui, après avoir lu Tokyo Ghoul, se persuade d’être elle-même une goule, et erre dans les rues à la tombée du jour, capuche bouffant la moitié du visage, à la recherche de ses semblables !

Donnez-moi le Rouge et le Noir, que j’aille me zigouiller par ici ! Et mon cher Louis XIII ! Sa biographie, signée Jean-Christian Petitfils, secoua mes faibles os. Anne-d’Autriche, mauvaise épouse ! Anne de Médicis, mère à moitié !

Quand je vous dis que j’ai des problèmes.

C'est même plus des problèmes, à ce stade

C’est même plus des problèmes, à ce stade.

Pourquoi avouer mes travers les plus inquiétants ? Pour que vous puissiez imaginer mon état, lorsqu’arrive la fin d’une série que j’apprécie. Surtout si la fin est fermée !

Au menu – comme pour le précédent article, y’aura du GROS SPOIL n_n :

Ashita no Joe, Cowboy Bebop, Death note, Rurouni Kenshin et Versailles no Bara. Lire la suite

Mikki Forever Tanjoubi !! Le Voleur d’estampes tome 1

Beh oui, c’est bientôt mon anniv, je vais me la péter pendant toute la semaine, eh ouais è_é

Ah, c’est pas trop tôt !

J’étais certaine d’apprécier Le Voleur d’estampes. Je ne me suis pas trompée ! Camille Moulin-Dupré, l’auteur, nous entraîne dans le Japon du XIXe siècle. Un Japon tourmenté, où un mystérieux voleur effraie la haute société.

Regardez le même type, le jour : il est honnête, besogne dur pour son père, gérant d’un restaurant portuaire. Ça le saoule. Il attend la nuit pour s’éclater. Vivre, enfin ! Porté par le vent, grisé par l’odeur suave de l’interdit, le Voleur pénètre les demeures, fouille l’intimité, emporte des trésors… Qui arrêtera le maître de la nuit ?

LE VOLEUR D'ESTAMPES © Camille MOULIN-DUPRE / 2015 / Glénat

LE VOLEUR D’ESTAMPES © Camille MOULIN-DUPRE / 2015 / Glénat

Une jeune fille. Elle l’a reconnu. Est-ce la fin de la liberté, pour notre héros rebelle ? Le retour au port, ou pire encore ?

Cette fichue fille est l’unique héritière du gouverneur !

Lire la suite

Ashita no Joe

C’est un gamin jeté dans le chaos de cet aujourd’hui si misérable et repoussant. Un gamin sauvage et brutal. Un gamin qui ne veut pas comprendre le fonctionnement, la norme, l’habitude. Un gamin qui ne connaît que la règle de ses poings. Ses poings qu’il brandit et élève. Pour demain.

ASHITA NO JOE © Asao Takamori et Tetsuya Chiba / Kodansha Ltd.

ASHITA NO JOE © Asao Takamori et Tetsuya Chiba / Kodansha Ltd.

Lire la suite

Pourquoi les manga d’Adachi ne marchent pas en France

Mangaka star au Japon. Trop peu connu en France. Pas reconnu à sa juste valeur, en tout cas. Les efforts des éditeurs Tonkam, Pika, et Glénat, semblent vains. ADACHI Mitsuru et la France, ça ne marche pas. ça marche bof – ne soyons pas si catégoriques. On le connaît un peu, on l’évoque comme un bon souvenir (je vous parle à vous, trentenaires) (30, 40, 50, direction cimetière) Pourquoi ce désamour ?

Mitsuru Adachi - lui aussi se pose la question : why >_< ?

ADACHI Mitsuru – lui aussi se pose la question : why >_< ?

 

Lire la suite