DEAR LOSER ~ la revanche des raté-e-s

Je suis une grande fan des histoires de losers. Les qui zonent comme les Amars de Princess Jellyfish, qui ont connu le chômage comme les trentenaires de Please love me et Brainstorm seduction, qui se traînent à la fac parce que… parce que quoi ? (Genshiken)

C’est vrai ça, pourquoi !?

Ces anti-héros et anti-héroïnes, je les trouve super. Super attachant-e-s. Terriblement touchant-e-s. On s’ambiance autour de leurs galères, on espère pour elles, pour eux, pour nous aussi, tiens, des jours meilleurs. C’est qu’ils/elles nous motivent, dans leur non-héroïsme.

Lire la suite

Publicités

Manga no preview # 9

En ce jour caniculaire de soldes, que faites-vous, Mesdames et Messieurs ? Avez-vous bravé le soleil et la foule, pour vous disputer, bravaches comme vous êtes, autour d’une chemisette ? Vous êtes bien gaillard(e)s dis donc ! Et moi qui vous pensais mous du slip, mous tout court, se lever même est un périple pour vous ! Mais faut y aller, à l’école, au boulot, quelle galère !

manga_no_preview_09

Mais peut-être êtes-vous, en ce samedi 9 juillet 2016, à 18h45, en train de prononcer un discours devant une assemblée d’élèves ? A moins que vous ne soyez sur le point de fourrer votre pied dans une crotte de chien ? Ah, le caca, les histoires de chiottes, les toilettes au travail, ça faisait longtemps que je n’en avais pas parlé !

Lire la suite

Les Misérables tome 5

Entre deux douleurs au poignet, je case quelques chroniques. Deux pour cette semaine, n’est-ce pas un bon deal ? Bon, je me suis ouvert l’index gauche en coupant mon sachet de carottes. Heureusement que mon clavier est noir. Ah mais, le sang va-t-il s’infiltrer entre les touches ?

Comment allez-vous, au fait ?

Marius ne va pas très bien. Nous l’avons laissé dans sa modeste chambre de la maison Gorbeau. A-t-il revu Cosette ? A-t-il retrouvé le prétendu sauveur de son père ?

Les Misérables © Takahiro Arai / 2013 / Shôgakukan

Les Misérables © Takahiro Arai / 2013 / Shôgakukan

Lire la suite

LA FIN DANS LES MANGANIME : LA TRAGEDIE DE LA FIN FERMEE (partie 2)

Je suis du genre à faire brûler ma cosmoénergie avec les personnages. Jusqu’au bout, je m’enflamme !

Je suis quelqu’un qui regarde l’OAV Kenshin ~ Tsuioku Hen au petit déj ! Je sors déterminée, la main sur le katana imaginaire, certaine de débusquer un membre du Shisengumi.

Je suis la même qui, après avoir lu Tokyo Ghoul, se persuade d’être elle-même une goule, et erre dans les rues à la tombée du jour, capuche bouffant la moitié du visage, à la recherche de ses semblables !

Donnez-moi le Rouge et le Noir, que j’aille me zigouiller par ici ! Et mon cher Louis XIII ! Sa biographie, signée Jean-Christian Petitfils, secoua mes faibles os. Anne-d’Autriche, mauvaise épouse ! Anne de Médicis, mère à moitié !

Quand je vous dis que j’ai des problèmes.

C'est même plus des problèmes, à ce stade

C’est même plus des problèmes, à ce stade.

Pourquoi avouer mes travers les plus inquiétants ? Pour que vous puissiez imaginer mon état, lorsqu’arrive la fin d’une série que j’apprécie. Surtout si la fin est fermée !

Au menu – comme pour le précédent article, y’aura du GROS SPOIL n_n :

Ashita no Joe, Cowboy Bebop, Death note, Rurouni Kenshin et Versailles no Bara. Lire la suite

OTOMEN – TOUCHER LE TRAUMATISME [partie 3]

Au fond, c’est quoi, le problème d’Asuka ? Ne pas pouvoir montrer sa vraie personnalité. D’accord. Mais pourquoi ? Parce que sa mère reste traumatisée par la raison du départ de son père. Il l’a quittée, et c’est déjà terrible. Il l’a quittée pour devenir une femme. C’est insupportable.

otomen_asuka_ryo_kimono

Roh, ça va ma pastèque ! T’inquiète, tu vas t’habituer^^

Hélas, Aya Kanno traite ce problème familial de façon très timide. L’histoire commence à tourner en rond (18 tomes, c’est trop) ; les derniers volumes du manga sont expédiés bien trop vite. Le rythme global est bancal !

Imaginons : vous avez une super famille, un super boulot, et vous êtes super ! Ambiance feelgood à fond. Un jour, votre conjoint-e vous apprend qu’il/elle veut vous quitter pour explorer l’autre côté de la force…

Lire la suite