Multicolore au Japon #6 ~ le Kansai et les pieds Wifi 2

Vive la planification des articles.

A l’heure où vous lirez ces lignes, je serai quelque part sur la planète.

Sans connexion Internet, peut-être.

Ah, Internet ! Depuis la mi-juin, tu joues les mijaurées. Je t’appelle, tu te défiles. Je te réclame, tu m’ignores. J’ai tout essayé, pourtant. Les demandes gracieuses, les minauderies. Je murmure à l’oreille de mon PC, et j’ai l’air stupide !

mikki_blasee_2

Je me planque au Starbucks. La connexion est lente. Très. J’y reste toute la journée. Ça revient cher, cette histoire ! Ils me connaissent, avec mon biscuit choco à 200 yens sans les taxes. Parfois, quand il me prend une folie, j’ose prendre le thé passion à 290 yens.

J’ai pourtant payé mon nouveau logis avec la wifi !!

Lire la suite

Mikki Forever Busy *genre*

Bonjour, bonsoir, Mbote, Hello, こんばんは、おつかれさま !

Namé je tape, je vois plus le curseur, le truc là. Saoulant. C’est une coalition ma parole. Je reviens tel le chevalier Shiryu après un combat qui lui a encore coûté la vue, et l’informatique s’enfle contre moi. Mais WHAT.

La honte, l’absence scandaleuse. La fille se fait interviewer elle a craqué son pantalon (j’ai un jean craqué en vrai, déconnez pas) (je me suis jetée sous la barrière baissée d’un passage à niveau) (C’est LA MEUF LA DEVANT, ouais toi qui lambine avec ton vélo, alors que le train va passer bordel !)

Bref.

Mes excuses, mes chères/chers compatriotes, pour cette absence. Je reviens bientôt avec des no news croustillantes comme des senbei au sucre. Et quoi encore ? Des doss, des enquêtes exclusivement mikkistes. Je vais partout moi, même dans les chiottes pour hommes.

Namé on reparlera des toilettes au Japon. Faut un doss complet là, c’est trop important !

Lire la suite