Les Misérables tome 5

Entre deux douleurs au poignet, je case quelques chroniques. Deux pour cette semaine, n’est-ce pas un bon deal ? Bon, je me suis ouvert l’index gauche en coupant mon sachet de carottes. Heureusement que mon clavier est noir. Ah mais, le sang va-t-il s’infiltrer entre les touches ?

Comment allez-vous, au fait ?

Marius ne va pas très bien. Nous l’avons laissé dans sa modeste chambre de la maison Gorbeau. A-t-il revu Cosette ? A-t-il retrouvé le prétendu sauveur de son père ?

Les Misérables © Takahiro Arai / 2013 / Shôgakukan

Les Misérables © Takahiro Arai / 2013 / Shôgakukan

Lire la suite

Publicités

Mikki Forever Tanjoubi !! Les Misérables tome 3

Deux visions de la justice s’opposent. L’inspecteur Javert se retranche derrière le droit, l’ordre établi. Monsieur Madeleine, lui, croit également en l’humain. Les actions de Fantine sont compréhensibles, et pardonnables. Il faut la libérer. Lui permettre de revoir sa fille, Cosette. Lui offrir l’heureuse vie à laquelle elle aspirait. Monsieur Madeleine s’engage. Il sauvera la mère et l’enfant.

S’il avait su que cette histoire ferait ressurgir le passé de Jean Valjean ? En piétinant le droit pour délivrer Fantine, Madeleine a écrasé la fierté de l’inspecteur. Toute liberté ne peut s’établir que dans l’ordre social, le cadre étatique. Supprimez le cadre, et vous verrez des misérables cracher au visage de notables, terroriser la bourgeoisie.

Les Misérables © Takahiro Arai / 2013 / Shôgakukan

Les Misérables © Takahiro Arai / 2013 / Shôgakukan

Javert demande à être reçu par le maire. On dirait un mauvais présage, cet homme. Mais il s’excuse : il prenait le maire pour un autre homme, un misérable forçat. Dans l’ombre, l’inspecteur enquêtait, certain que ses doutes allaient être confirmés. Mais non. Il s’était véritablement trompé. Monsieur Madeleine n’est pas Jean Valjean, le forçat. Ce dernier a été retrouvé.

L’imbécile prétend se nommer Champ-Mathieu.

Mais ses anciens co-détenus l’on reconnu.

C’est bien Jean Valjean. Pour lui, la condamnation sera sévère.

Les galères à perpétuité.

Lire la suite

SummerJoshi ! Les Misérables tomes 1 et 2

les misérables tome 1Lorsque mon cher libraire me parla de ce manga, je me retournai, avec toute la grâce et la délicatesse d’une jeune fille de bonne famille. Mes yeux s’ouvrirent bien grand, tout s’agrandit sur mon faciès, qui resta cependant fort joli. Les Misérables ! Point d’effroi ni de scandale. J’imaginai, malgré tout, les réactions d’autres. Oh, je les entends ! Ces gens vont dire que c’est un monument, Les Misérables, qu’il faut traiter avec respect cette merveille là, qu’il ne faut pas la souiller dans des cases, des bulles ! Et puis quoi encore ? Non, non, c’est de l’excentricité !

Je suis la reine des excentriques, alors ! J’achète les deux tomes parus – je vous l’ai dit, je gagne de l’argent – je vais la lire, cette variation sur la misère.

Est-ce finalement une déchirure, un cri, comme celui qui sortait des pages du roman original ? Fallait-il l’adapter, ce chef d’œuvre de Victor Hugo ?

Lire la suite