Manga no preview #12 Kimi to Wonderland

Je savais bien que les animaux avaient leur propre monde. Souris city et chien ville, ça existe.

Précédemment dans Manga no preview

Morimura Nobara, 15 ans, 1e année de lycée.

Longs cheveux bruns, toujours en pagaille. On dirait qu’ils se bagarrent sur sa tête.

C’est aussi comme ça, à l’intérieur. Depuis le jour de l’accident.

 

Nobara n’entend plus les humains. Elle n’était qu’une enfant. Elle se réveille à l’hôpital, lit le soulagement et la joie de sa mère. Voit ses lèvres bouger. Perçoit quelques sons, peut-être. Non, rien. Rien qu’un épais mur de glace, brutalement érigé entre elle et les autres. Les humains. Nobara n’entend plus.

L’enfant grandit. L’adolescente survit. A qui en parler ? Ils diront qu’elle est folle, et auront raison ! Nobara entend les autres. Ceux qui ne sont pas humains. Perturbée, elle lutte, sans parvenir à s’extraire de ce nouveau monde. Les humains ne les voient pas. Ils sont pourtant là, se frottant contre un mollet, courant entre les jambes, grattant les sacs poubelles, dans les ruelles, leurs yeux jaunes luisent dans l’obscurité.

Les bêtes.

Nobara les entend bien. Trop ! Les appels de chiens, les querelles de chats, les souris voleuses. Ça l’énerve et elle n’y peut rien. Ils finiront par vraiment la rendre folle ! Ou la tuer. Alors qu’elle interfère dans un énième conflit du monde des autres, elle manque de se faire renverser par une voiture. Un jeune adolescent la sauve, et Nobara, interdite, lui pose cette étrange question : « es-tu humain ? ».

C’est donc ça. Elle est folle ! Si dérangée qu’elle confond humain et animal ! Mais elle est malentendante, et s’étonne de pouvoir l’entendre, lui. Seulement lui. Qui est-il ? Qui est Nobara ? Une lycéenne ordinaire ? Une espèce de magicienne ? Une proie ?

La dernière option s’imprime dans la tête de l’héroïne. Une héroïne traquée par son sauveur. Un sauveur sympathique, mais bien collant et énigmatique. Trop énigmatique pour inspirer confiance ! Nobara fuit, en vain. L’homme a du flair !

C’est donc ça. Il n’est pas humain !

Ou juste très futé. Que lui veut-il, enfin !

 

Un premier chapitre très sympathique ! Une héroïne perdue et touchante. Un héros qui l’est tout autant. Un univers fantastique, où la magie vient colorer un quotidien morne. Avec de l’humour pour les épices. Le trait de Watanabe Kana est frais et léger. On se plonge rapidement dans l’histoire, et l’on s’attache vite aux personnages : humains comme animaux nous apparaissent sans fards. Tour à tour attachants, puis inquiétants. Nobara et l’étrange garçon sans nom sont liés. Comment, par quoi, pourquoi, l’on s’interroge et l’on espère, des lendemains heureux pour les adolescents.

J’espère que le titre sera édité en France !

__________________________________________________________________________________

Autrice : WATANABE Kana 渡辺カナ

Titre : 君のワンだ一ランド (kimi to wonda-rando) / We found Wonderland

Prépublié dans le Betsuma magazine (éditions Shûeisha)

Chapitre 1 paru dans le Betsuma du 7/2017 (sorti le 13 juin 2017)

Genre : fantasy, we love animaux, romance et wan wan

Publicités

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s