Souvenirs du Comiket

Voilà voilà, comment dire… Le blog a-t-il gelé, lui aussi ? Dans ma chambre polaire, ma peau se déchire et mes os mikkistes s’entrechoquent. Déjà malade, je réussis à rechuter en restant chez moi ! C’est avec mes quelques doigts frigorifiés que je te raconte enfin mon premier Big otaku event : le Comiket !

comiket91_20

Il fait froid. Je pressens néanmoins que cela se réchauffera, là-bas. Direction le Tokyo Big Sight d’Odaiba.

comiket91_3

Je repense à ce tome de Genshiken, où le pauvre Madarame termina tout fracassé. Sur les sites officiels, les organisateurs nous préviennent, nous autres étrangers : si l’on ne maîtrise pas la langue, mieux vaut emmener quelqu’un qui parle japonais avec soi. Il/elle saura nous guider dans l’incroyable festival : les stands regorgent d’articles rares, qui ne nous attendront certainement pas !

comiket91_1

Las, nous sommes trois étrangers paumés, dont l’une (moi) parle un japonais moyen. Moyen plus plus, s’il vous plaît ! Je parle assez pour entretenir une conversation plaisante, n’est-ce pas. Arrête de te la péter Mikki, tu sais même pas dire l’heure en japonais.

mikki_blasee_2

Heureusement, nous sommes là surtout pour découvrir. Nous n’avons pas d’achats à faire. (Quoique, quelques petits doujin Boy’s love pour réchauffer l’oreiller, en ces temps de grand froid…)

En ce premier jour, c’est la folie de la tentacule et du slibard. Les jouvencelles sont partout, sur les affiches, les flyers, avec leurs poses lascives et leurs regards mouillés. Les fans accourent et nous bousculent. Nous ne comprenons rien et nous laissons malmener.

Il y a beaucoup de *hum hum*. Certaines images sont si olé olé que je ne puis les exposer ainsi, sur ce blog innocent et pur. Oui. Pardon ? Oh, je peux te les envoyer en privé, meuhui.

Et encore, c'est pas la plus *hum hum* celle-là. (Meuhui j'ai la version non censurée^^')

Et encore, c’est pas la plus *hum hum* celle-là. (Meuhui j’ai la version non censurée^^’)

Il crève de chaud. A l’intérieur, c’est un four ou un volcan en activité. Les hommes, nombreux, sont remplis de sacs. Des sacs collectors qu’ils serrent contre leur aisselle d’otaku. J’aimerais bien emporter un sac aussi, un truc gratuit, quoi. Je suis très « gratuité ». Et j’ai des aisselles d’otaku ET de fujoshi, alors !

Las, il est trop tard pour espérer obtenir ces goodies beaux et pratiques. C’est l’après-midi, penses-tu ! Il eut fallu se pointer dès l’aube, la veille, ouais, Madarame, on est là !

Quand je vous dis qu'on va embarquer ! Direction l'espace !

Quand je vous dis qu’on va embarquer ! Direction l’espaceeeeuh !

Certain-e-s transpirent sous leurs lunettes. Je transpire avec eux, allons ! J’avais prévu le coup en ne portant qu’un T-shirt, sous le manteau. Ce n’est pas assez. De l’air ! Je n’ose imaginer le Comiket d’été…

C'est toi l'été ! L'espace nous attend ! Sérieux, je me sentais comme dans Gundam avec Athrun (Asuran^^) Zala (je précise u_u).

C’est toi l’été ! L’espace nous attend ! Sérieux, je me sentais comme dans Gundam avec Athrun (Asuran^^) Zala (mon préféré u_u).

あの。。。すみません。写真撮ってもいいですか。

Ano… Sumimasen. Shasshin totte mo ii desu ka. / Euh… Excusez-moi. Puis-je vous photographier ?

Fais donc, fais donc ~

Fais donc, fais donc ~

Les cosplayeuses et cosplayeurs sont superbes ! Loin de la brutalité paparazziste, nous faisons la queue patiemment, demandons la permission avant de prendre la photo.

Nous les photographes, on est dans la place u_u.

Nous les photographes, on est dans la place u_u.

Je roule les épaules et sors ma petite phrase. Je suis fière et gonfle les narines, oui, c’est moi, je parle japonais, voilà ! Les cosplayeuses et cosplayeurs jouent le jeu, ravis.

Le drame : je suis définitivement larguée ! Les anciennes séries, ça va, je maîtrise. Mais, côté anime, dès qu’on dépasse Black Butler, c’est le turfu, pour moi ! Si je suis parvenue à suivre l’actu manga, pour les anime, en revanche, j’ai lâché l’affaire.

Les finances, la famille ! Je me concentre sur les achats manga, et me retrouve plantée au Comiket, devant des cosplayeurs et cosplayeuses que je peine, parfois, à identifier. Quelle honte ! *se fouette* HELPEUH MI !

15H30. Alors que nous nous dirigeons vers l’espace doujin, qui vois-je… !!

JoooooooooooooooJo !! Namé la pause, tout, parfait !!

Kûjô Jôtaro et Star Platinium !! Namé la pause, tout, parfait !!

J’aurais dû leur demander leur carte *larmes de sang* ! Ils étaient magnifiques !

Ikemeeeeeeeen !!

Ikemeeeeeeeen !!

Las ! J’aurais du relire ledit tome de Genshiken. Annoncée pour 17H, la véritable fin du Comiket sonne dès les 16H. Avant, même : 15H30, alors que nous arrivons au coin des doujin, les ¾ remballent. Et mes BL !? Je vois encore quelques exposants, proposant des hentai. Toujours, des hentai. Depuis cet aprem, y’a que ça, partout, j’en ai marre, je n’en veux pas ! Je veux du Boy’s  Love !!

La tristesse.

La tristesse.

Bientôt, l’on entend les applaudissements. Time over !

Je n’ai fait que le 1e jour du festival (le 29). Il était très « hentai my love ». Des amis y sont allés le lendemain, et m’ont dit que c’était plus shôjo et cie. Ah, si je comprenais mieux le japonais… ! Mais je n’ai pas dit mon dernier mot. L’on se reverra, Comiket !

En direct live de ma chambrette congélateur. Mes doigts sont gris, gris ! 23h02, je vais vite me terrer sous mes couvertures. En ce moment, c’est les soldes aussi, au Japon. Alors que les autres se ruent sur les boutiques d’électronique, de fringues etc. moi, je me jette sur les couvertures. Sérieux, je vais lancer une collection. Y’en a des trop belles,  ici !

comiket91_39

Tu croyais que j’allais mettre une photo de couverture ? J’ai mieux. Cette dernière photo très très artistico-futuriste. Merci à toi, tête chevelue inconnue ! Te voilà fièrement exposée chez Mikki Forever !

Advertisements

2 réflexions sur “Souvenirs du Comiket

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s