SUPER POTATO, le sanctuaire rétro-gaming

Retour à Akihabara, dimanche 6 novembre 2016.

Si mon hôte ne m’en avait pas parlé, je serais passée à côté d’une merveille. Tel l’or que les chercheurs vont puiser au fond de l’eau boueuse, bravant les branches assassines et les cailloux coupeurs de pieds, la boutique rétro-gaming SUPER POTATO ne se laisse pas approcher facilement.

videogame_mise_supapoteto

La pomme de terre qui a la patate ! Je devais faire la blague u_u.

C’est au fond d’un couloir glauque, que le petit commerce se terre. Et il faut encore monter les étages, l’escalier est étroit, les marches hautes, agencées comme en vitesse, je me tiens à la rampe de peur de trébucher ! Mais j’approche du sanctuaire : sur les murs, les images des vieilles consoles, chères amies d’enfance, me redonnent des points de vie. Des cœurs !! Je vois enfin mon trophée. Mario himself m’accueille. Bienvenue chez Super Potato !

Si, comme moi, vous avez connu la NES et la 64, Mariokart, Donkey Kong et Zelda, vous allez aimer cette boutique vintage ! Tout est là, de la vieille télé (c’est tout de même mieux pour jouer) aux consoles, et les manettes, et les boîtes ! Sans oublier les cartouches, ces chères cartouches sur lesquelles nous soufflions avec toute la grâce du/de la flutiste, charmeur/euse de serpent, enchanteur/euse de rats ! Souvenez-vous de ce geste, maintes fois répété, avant d’insérer la cartouche dans la console !

Et dire qu’il fut un temps où, me détournant des jeux vidéo, je m’engageais sur l’horrible chemin de la destruction. J’ignorais que les jeux que je balançais d’un geste fou, tel Shin dans Ken le Survivant, avaient une telle richesse ! Je vais m’refaire, ici, chez Super Potato !! D’autant plus que les prix semblent honnêtes.

Je craignais l’escalade, la folle, l’incontrôlable enchère, comme celle qui propulsa le tome 6 de Saiyuki reload au rang de pépite d’or. 76€ en occasion, mes ami-e-s ! De qui se moque t-on ? Je me suis contentée de la version anglaise, pour une poignée d’euros raisonnables (16 euros, tout de même u_u). Je ne parle même pas du tome 4 de Georgie, introuvable à une époque, à moins de débourser quelques 90€. 90 neurones !! Je nourris toujours une folle passion pour Laurent Gray, mais, tout de même (merci à ma garde rapprochée, qui me trouva ce précieux tome à prix solidaire). Le tome 1 d’Ashita no Joe a subi, lui aussi, l’inflation, de manière plus raisonnable, heureusement (25€). Je l’ai acheté, of course ! Joe mérite bien ce sacrifice.

tele_d_epoque

L’indispensable télé d’époque

Revenons à notre Super Potato. Mal éclairée, la boutique est un joyeux bric à brac. Ne vous attendez pas à des allées larges et lumineuses, ambiance Fnac. Ici, on se préoccupe moins du look de l’enseigne que de ce qu’elle propose. Les petites merveilles – consoles, manettes, jeux – sont rangées sur de simples étagères en bois. Même traitement pour les goodies, exposés à la cool.

Eh oui, Super Potato, c’est aussi des goodies, peluches, porte-clés etc., pour que vos héros préférés soient toujours avec vous. Il me faut la peluche de Link !! Oh, mon Link, mon amour de jeunesse ! Oui, j’ai eu plein d’amoureux, que voulez-vous, j’ai la classe.

link_peluches

Le petit Link ~ un crime de mignonnerie !

 

L’info en plus

Le site de Super Potato (en japonais !) : http://www.superpotato.com/

Monte encore les marches, chevaliers !

Publicités

17 réflexions sur “SUPER POTATO, le sanctuaire rétro-gaming

  1. Bonjour Monsieur Mikki. Je vous remercie pour cette article intéressant sur la boutique « Super potato ». J’en avais un peu entendu parler sur la chaîne « Nolife ». Je suis parti au Japon en 2012. Je suis dans le doute à savoir si je suis parti dans cette boutique ou non. En voyant votre photo avec les marches d’escaliers représentant les nombreux étages pour chaque console rétro j’ai l’impression d’y être allé. Vous pouvez peut être me confirmer. En sortant de la gare de Akihabara on passe devant un batiment « Sega » contentant des Pachinko. On est à ce moment en face du boulevard principal. En traversant la route pour être sur le côté gauche du boulevard et on allant plus au fond il y a une boutique de rétro-gaming avec de nombreux étages comme sur la photo que vous avez montré.
    Est ce que cette boutique est le super Potato que vous énoncez ?

    J'aime

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s