Père&Fils tome 2

Comme annoncé sur Facebook, une nouvelle chronique arrive ! En attendant, on termine la semaine en douceur, avec le très touchant Père&Fils.

mikki_kawaii_02

Je l’ai acheté il y a longtemps, mais ne l’avais toujours pas lu. En ce mercredi 28 septembre 2016 (16h45), je m’offre une pause !

C’est l’heure du goûter… attention, certaines choses ne se mangent pas !

Précédemment dans Père&Fils

 

Shiro est contrarié. Son papa s’occupe des autres enfants. Et lui, alors ? L’enfant gémit, boude, joue les bébés. Torakichi s’agace un peu, s’émeut rapidement. Comment en vouloir au jeune Shiro ? Le pauvre a beaucoup souffert, et, parfois, la nuit, les angoisses remontent. Les souvenirs frappent à la porte de son cœur et le font souffrir. Papa restera, n’est-ce pas ? Il ne partira pas ?

Je n’ai pas de mots assez forts pour dire combien j’aime ce manga ! Je remarque, en vieillissant, que j’apprécie beaucoup les tranches de vie. J’ignore pourquoi je précise « en vieillissant ». J’ai toujours aimé les tranches de vie, enfin ! Les histoires simples, comme moi, peut-être ? (Non, toi, Mikki, tu es juste nulle).

Tagawa Mi, la mangaka, est une conteuse. Nous la suivons avec bonheur, dans ce Japon ancien et si proche, en même temps. Les interrogations de Torakichi sont celles de tous les parents. Fait-il bien d’emmener Shiro avec lui ? Ne devrait-il pas le laisser à sa sœur ? Est-il un bon père ? Shiro est peut-être malheureux, avec lui…

Chichi gokusa © TAGAWA Mi / 2013 / Mad Garden

Chichi gokusa © TAGAWA Mi / 2013 / Mad Garden

La maladresse de Torakichi est touchante. Après tout, même s’il est son fils, Shiro est aussi un être humain, à part entière. Je veux dire : l’enfant n’est pas le prolongement du parent. C’est un être, différent de nous. Nous allons à sa rencontre, et lui aussi, apprend à nous connaître. Certains déchantent en réalisant que leur enfant n’est pas  comme eux  ou comme ils le voudraient. Peut-être l’ont-ils idéalisé avant sa naissance ? Effectivement, c’est compliqué de ne pas rêver de sa future progéniture (pour celles et ceux qui désirent fabriquer des humains, n’est-ce pas) (une armée de Mikki… ohoh @_@). Pour l’enfant, c’est terrible. L-a-e pauvre n’a pas demandé-e à naître, et ne comprend pas l’attitude de ses parents. Est-ce de sa faute s’il-elle n’est pas comme son parent le voudrait ? Certainement pas. C’est à l’adulte de corriger son attitude.

Je pense qu’il est essentiel que le parent apprenne à connaître son enfant, à l’aimer comme il est. Pour l’enfant, le parent est un soleil. C’est son oxygène. Il-elle cherche à lire dans ses yeux, à être rassuré, encouragé.

Et le parent aussi. S’il est maladroit, s’il trébuche, ça ne fait rien. Tant qu’il communique avec son enfant et lui transmet tout son amour (comme c’est beau).

Je vais lire le tome 3 tout de suite !


Titre japonais : ちちこぐさ [Chichi Kogusa] | Titre français : Père & Fils

Autrice : TAGAWA Mi

Série en cours : 3 tomes sortis en France, 5 au Japon

Editeur japonais : Mag Garden, 2013 | Edition française : Ki oon, 2016

Genre : comédie, tranche de vie

A lire dès 14 ans

Publicités

2 réflexions sur “Père&Fils tome 2

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s