Kiss Him, Not Me tome 4

Tous les jours, je passe par la ligne Yûrakuchô. Et, savez-vous ce qu’il y a dans les longs (vraiment longs ! ながああああああああああい/ nagaaaaaaai !) couloirs menant aux trains/métros ? Il y a Miura Haruma !!

Non mais regardez-moi cette perfection !

Non mais regardez-moi cette perfection !

Une affiche grande comme son talent ! Le tendre visage de l’innocence sur un nuage végétal ! (Pauv’ fille). J’aurais bien aimé prendre une photo mais j’ai pas osé. Sérieux ça grouille de monde, je vais passer pour une vieille touriste. OK, les deux mentions sont exactes u_u. Si j’y retourne avec des potes, j’immortaliserai l’instant >_<. Pour l’instant, je me contente, tous les jours, de sourire béatement devant mon petit Miura de la ligne Yûrakuchô. Ambiance Yamapi dans Summer nude.

Faut que j’achète ce thé ! (Pauv’ fille !!)

En attendant les articles sur mon quotidien japonais qui n’intéresse personne, lis donc la chronique manga^^

Précédemment dans Kiss him, not me !

Igarashi le sportif s’est rendu compte qu’il aimait Kae la fujoshi. Ronde, mince, il s’en fout, et craque pour son caractère chelou. Les autres (excepté le blasé Mutsumi) ont du mal à le comprendre… Heureusement pour eux, Kae retrouve son 90D et ses hanches sexy ! C’est l’été, la plage, les filles en bikini, owiii !

Après une pseudo dispute entre Igarashi le sportif et le cynique Nanashima (le gars s’est plutôt exclu tout seul, en fait), les deux garçons s’affrontent à la dure : gros combat de foot à l’occasion du « tournoi des jeux de ballon » du lycée ! Nanashima compte bien montrer à Serinuma toute la force de ses cuisses musclées. Oh et puis… à quoi bon ?

A la plage, c’est mieux. Y’a plus de chair. Mais le pauvre petit Shinomiya galère. Il flotte dans son T-shirt, il ne veut pas l’enlever et montrer son torse plat et ses os. Et alors, mon garçon ! Soit fier de ton ossature ! Certains n’en ont pas, oui ! Las, le jeune garçon s’embourbe dans les complexes et la maladresse, et finit seul, la nuit, dans un hôtel hanté… Qui viendra sauver la princesse !?

Kiss Him, Not Me ! © JUNKO / 2013 Kodansha ltd.

Kiss Him, Not Me ! © JUNKO / 2013 Kodansha ltd.

Au tome 1 de Kiss Him, Not Me, je disais : mouais… Y’a des bishi, c’est nice.

Au tome 2, c’est devenu : hum… ? Y’a des bishi qui se tripotent !

Au tome 3, ça a changé en : Encore !! Des caresses entres bishi !! Des baisers entre filles !!

Et le tome 4… Non,  c’est pas encore le saignement de nez. Je suis exigeante, moi u_u.

Mais quand même !

Kiss Him, Not Me, c’est cool. Mais je trouve toujours dommage que que Junko, l’autrice, verse autant dans les stéréotypes. Certes, dans Kiss Him, Not Me, on est clairement là pour la déconne, mais ce n’est pas une raison^^’


Titre japonais : 私がモテてどうすんだ [Watashi ga motete dô sunda]

Titre français : Kiss Him, Not Me !

Autrice : JUNKO

Série en cours : 5 tomes sortis en France, 9 au Japon

Edition japonaise : Kodansha, 2013 | Edition française : Tonkam, 2016

Genre : fujoshi, otaku, école, tranche de vie, comédie, romance, shôjo

A lire dès 12 ans !

 

Publicités

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s