Noragami tome 11

Mikki Forever revient en force ! (Genre). J’espère que vous vous portez bien. Vous, toi, tu, comment ça va la famille ? En attendant la new version du blog, déguste, cette semaine, mes 3 articles de haute voltige !

Je suis très « haute voltige ». Toujours, même.

Noragami © Adachitoka /2010 / Kodansha Ltd.

Noragami © Adachitoka /2010 / Kodansha Ltd.

Précédemment dans Noragami

 

Après l’affaire Ebisu, retour au calme. Quoique, avec Yato, le calme ne dure jamais longtemps. Désireux de faire le bien, de devenir « le dieu du bonheur », le bishi bizarre en jogging se la joue « que de cheval pour chasser les ayakashi ». Coaché par Yukine, il essaie de se refaire une image. Un nouvel homme serait-il né ?

Alors que l’intrépide Hiyori se casse la tête avec ses souvenirs à Capyperland, de sombres nuages noirs s’amoncèlent au dessus du dieu en jogging. Certains liens sont plus difficiles à défaire que d’autres…

Un tome plus posé, où l’on retrouve l’humour bon vivant d’Adachitoka ! Sorties entre potes, grosses loses du quotidien, souvenirs nostalgiques… la mangaka nous ravit, encore une fois. Côté dessins, je note un petit cou de mou, surtout dans les premiers chapitres (la fille qui pinaille alors qu’elle sait pas dessiner).

La punchline du tome :

Daikoku : Je ne suis pas un pervers.

(Ah, je ris ! Mais je ris !)

J’ai beaucoup aimé le retour sur le passé de Daikoku et Kofuku. Ils apparaissent sous un jour plus tendre et mélancolique. (Avec la citation de Daikoku ci-dessus, on dirait pas, mais bon u_u). Adachitoka passe habilement des situations comiques aux instants plus tristes, douloureux. Noragami poursuit sa marche tranquille, vers les sommets. Encore un sans fautes !

 

Pourquoi toi aussi tu dois acheter Noragami :

Parce que c’est drôle

Parce que c’est touchant aussi

Parce qu’il y a des bishi et c’est important !!

Parce que Daikoku, il est énorme

Parce que Hiyori n’est pas bête, et qu’une héroïne pas bête, ben ça fait plaisir

Parce que Yato est bête mais ça c’est normal c’est le héros

Parce que j’ai les mêmes lunettes que Kazuma mais je les mets plus


Titre japonais : ノラガミ [NORAGAMI] | Titre français : Noragami

Autrice : ADACHITOKA

Série en cours : 11 tomes sortis en France, 17 au Japon

Editeur japonais Kôdansha, 2010 | Editeur français : Pika Edition, 2015

Genre : dieu en jogging, fantastique, action, shônen, comédie

A lire à partir de 12 ans

Publicités

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s