SummerJoshi ! Anus Beauté tome 1

jambes_1J’avais commandé mon Anus beauté chez mon cher libraire. Las, le tome lui était parvenu souillé. A croire que le titre du manga donnât des idées aux transporteurs. Oh, je n’ose y penser.

Le temps passa, et j’oubliais le fameux manga.

C’est en passant chez mon cher libraire que je remarquais, un samedi où j’aérais ma célèbre chevelure afro, ledit tome d’Anus beauté. J’interpelle mon cher libraire : c’est de la bonne marchandise, cet Anus ? Il acquiesce vigoureusement : oh oui, c’est terrible !

Je planque le tome dans mon sac bowling, mon incroyable sac made in Pointe-Noire. Je suis en mode retour aux sources, ces temps-ci : #nappy #Congobrazza #wax #manioc. Manque plus que mon saka-saka. Ooooh !! Madame ma mère Forever est rentrée du bled, et j’ai fini tout le bissap ! J’aurais dû te montrer. Tu t’en fous mais bon u_u.

J’ai envie de faire du jus de gingembre, tiens…

Yakushiji est le portrait type du lycéen ordinaire.

Taille dans la normale de la population. Cheveux bruns classiques. Coupe ordinaire de garçon lambda. Tête moyenne, visage moyen de garçon simple. Sourire ordinaire, quoiqu’un peu crispé, par moments. Amour unilatéral classique pour « la jolie Komatsu ».

Mais Yaku a un truc. Un truc de dingue, bien planqué dans son incroyable fessier. Dingue, oui, et il s’en passerait bien, le Yaku !

Notre très banal héros a des hémorroïdes.

Kiss my ass © OHMI Takeshi /2013 / SHONEN GAHOSHA

Kiss my ass © OHMI Takeshi /2013 / SHONEN GAHOSHA

Et ça aussi, ce n’est pas si exceptionnel. Quand j’ai lu le nombre de malades au Japon, et en France, j’ai été étonnée. J’ignorais qu’autant de personnes souffraient de la maladie. Lis Anus beauté, et tu comprendras leur calvaire… !

Pour Yakushiji, le lycée, c’est le mal. S’asseoir sur une chaise : calvaire. Porter des trucs lourds : calvaire. Courir : whaaaat !? Toute sa vie est conditionnée par ce mal, et il a honte que les autres l’apprennent… Je te laisse imaginer son traumatisme lorsque sa camarade de classe, Miura, découvre son secret…

 

Mon cher libraire avait, encore une fois, vu juste : Anus beauté, c’est génial. Ohmi Takeshi, le mangaka, réussit à nous parler d’un sujet grave avec humour. Faut dire que la localisation du problème est compliquée. Les fesses, quoi. Qui va parler de ses problèmes de derrière ? La honte, la crainte du regard des autres, empêche même certaines personnes de consulter. N’ayez pas peur ! Allez chez le médecin, des solutions existent !

En plus d’être drôle, le manga est très instructif. J’ai appris plein de choses intéressantes sur l’alimentation, le transit, et autres histoires de toilettes n_n.

Finie en deux tomes, la série se doit de trôner dans ta mangathèque ! Réserve-lui une place de choix ! Il faut prendre soin de ses parties intimes u_u.

Le truc que je voulais dire parce que voilà

En VO, le titre du manga fait un jeu de mots terrible. En français, je trouve que ça fait vieux vicelard pervers. « Anus », on dit pas ça tous les jours. Alors que l’insulte kiss my ass, elle, oui. J’aime bien quand Cookie la dit ! (bref)


Titre japonais : キス マイ アス [Kiss my ass] | Titre français : Anus beauté

Auteur : OHMI Takeshi

Série finie en 2 tomes. 1 tome sorti en France

Editeur japonais : Shônen Gahosha, 2013

Editeur français : Kurokawa, 2016

Genre : choses du derrière, et autres histoires de fesses

A lire dès 14 ans !

Publicités

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s