SummerJoshi ! Les manga à (relire) cet été

Ah, l’été ! Repos, sieste, pause, gros dodo, farniente, coucher, flemmardise : c’est toute l’histoire de ma vie. J’arrive quand même à dormir dans les transports en commun, eh ouais ! (gonflement de mes trois narines). Je somnole même en marchant, et après, je me perds ! J’ai l’air fier en écrivant ça, mais pas du tout.

Ma vie est comme un vieux slip.

les_manga_a_relire_cet_ete

L’été, c’est aussi le rangement des placards (la blague). Occasion de ressortir nos meilleures collections manga, pour une petite relecture tranquillou, à l’aise dans le canap’.Option eau/jus/alcool (alcool ! Diantre !). Option bouffe ? Namé je mange pas en lisant. Bien que Skool, je ne peux pas tout faire, eh oui !

Précédemment dans Les manga à relire cet été

 

Slam Dunk © Takehiko Inoue / 1991 and I.T. Planning, Inc. All rights reserved

Slam Dunk © Takehiko Inoue / 1991 and I.T. Planning, Inc. All rights reserved

SLAM DUNK

Toi aussi, move your body avec Hanamichi ! Le lycéen rebelle et sa banane légendaire fracassent le terrain de basket. Insaisissable, drôle, hyper lourd/relou/chelou, Hanamichi, c’est l’électron libre de Shohoku, l’équipe de basket. Je préfère l’écrire au cas où tu n’as pas compris.

Faut dire qu’il s’en fiche, du basket ! Tout ce qu’il veut, c’est impressionner la pitchounette Haruko, la sœur du terrible Akagi, capitaine de l’équipe (de basket). Mais elle ne voit que son ténébreux Rukawa. C’est la guerre ! Hanamichi veut se le faire !

Si tu n’as pas encore lu Slam Dunk, fonce chez ton libraire ! C’est un manga incontournable, signé du maître Takehiko Inoue, Slam Dunk, c’est juste cultissime. Drôle, nerveux, avec des personnages tous super attachants ! Pas de gentils, pas de méchants : juste des ados qui veulent vivre leur passion. Les matchs sont super prenants. Et, contrairement à d’autres titres, qui ont un gros coup de mou dès qu’il n’y a pas de match/combat,  Slam Dunk reste au top. Tellement qu’on pourrait voir des tomes uniquement centrés sur la vie quotidienne, et même, sans le héros ! Eh oui, les perso secondaires aussi ont une vie, et Inoue l’a bien compris. Il a crée des personnages forts, profonds, et terriblement humains. Se dégage une ambiance fun, décalée, cool, décontractée.

Les dessins, eux, font, très vite, baver d’envie ! Déjà bien sympathiques au début, ils gagnent en profondeur et en puissance. Takehiko Inoue n’est pas un maître du manga pour rien !

Auteur : Takehiko Inoue | série finie en 31 tomes, à lire dès 10 ans

Editeur japonais : Shûeisha, 1991 | Editeur français : Kana, 1999

Genre : sport, comédie, shônen, cool men

 

Ao Haru Ride © Io SAKISAKA / 2011 / Shûeisha Inc.

Ao Haru Ride © Io Sakisaka/ 2011 / Shûeisha Inc.

BLUE SPRING RIDE

Allez, après la séance de sport, tu vas me renifler tes coéquipiers/ères ! Fais comme Futaba et vise leur nuque. Hum, c’est plein de sueur, ça aussi. Ça la fait kiffer. Chacun ses passions, oh !

Envie d’aller snifer ailleurs ? No problem. Futaba t’emmène malaxer les modules 4 des hommes (là où on fait pipi u_u). Oui ! Cette lycéenne est en roues libres, OSEF, no limit !

Bon, et après, on fait quoi ?

On parle d’amour.

Ah, l’amour, l’été, et les piqures de moustiques. Futaba et ses pinco se retrouvent après le lycée, dans les couloirs, partout, pour causer bisouilles et autres échanges bactériologiques et salivaires. Mais l’amour, c’est aussi des sentiments bien profonds. Et là, tout d’un coup, ça devient plus compliqué. Il y a autant d’hommes que d’étoiles, mais un seul convient pour le cœur de Futaba ! Et elle ne sait pas lequel ! Faut dire que les étoiles se ressemblent toutes, surtout de loin…

Touchant, poétique et romantique, Blue Spring Ride est le manga parfait pour les belles soirées d’été. Le style de la mangaka, Io Sakisaka, est très doux, fin, délicat. Les personnages sont tous attachants. On a envie qu’ils trouvent l’amour !

Autrice : Io Sakisaka | série finie en 13 tomes, à lire dès 12 ans

Editeur japonais : Shûeisha, 2011  | Editeur français : Kana, 2013

Genre : romance, amour et bavardages, triopotages innocents, tranche de vie

 

Beck © Harold Sakuishi / 2000 / Kodansha Ltd.

Beck © Harold Sakuishi / 2000 / Kodansha Ltd.

BECK

Et si on se mettait un peu de musique ? C’est vrai quoi : t’as fait ton sport, t’es parti te pécho un mec/une nana. Vous êtes POSEY, détendus, tout ça. Let’s rock !

Yukio vous prépare ça. Il a (un peu) plus confiance en lui, depuis qu’il a intégré BECK, le groupe de rock emmené par l’insaisissable Ryûsuke. A ses côtés, le timide lycéen découvre un autre monde, fait de luttes, de sang, et de larmes ! Lui qui n’avait déjà pas la vie facile, au lycée… Nul en amour, nul en amitié, la lose totale. Mais maintenant, Yukio n’est plus seul. Il a des amis. Une fille qu’il aime. Une passion. C’est ça, la vie : brûler pour ses rêves ! Oh, quel sang chaud ! C’est la ferveur du nekketsu !

Beck, c’est la référence du manga rock ! Bon, c’est pas la référence en matière de dessin, j’avoue. On dirait que Sakuichi, le mangaka, n’aime pas les filles.

Il aime les guitares, en tout cas ! Punchy et réaliste, Harold Sakuichi, nous décrit les misères et autres galères du quotidien. C’est dur, de percer dans la musique ! Si Yazawa nous conte le côté glam-rock de la scène dans Nana (et des backstages, avec toutes les embrouilles amoureuses), Sakuichi, lui, s’arrête sur le démarrage, souvent très difficile. Et quand on pense enfin sortir la tête de l’eau, de nouveaux problèmes arrivent, avec ses questions qui font mal au crâne : faut-il tout plaquer pour vivre sa passion ? Cette passion, justement, ne devrait-elle pas rester un rêve ?

Non, non, il faut vivre !

Auteur : Harold Sakuichi | série finie en 34 tomes, à lire dès 14 ans !

Editeur japonais : Kôdansha, 2000 |Editeur français : Delcourt, 2003

Genre : musique, tranche de vie, romance, I was made to hit in America !

Rendez-vous dans pas longtemps pour la suite de la sélection. J’aime beaucoup le « dans pas longtemps » u_u

Publicités

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s