Manga no preview # 9

En ce jour caniculaire de soldes, que faites-vous, Mesdames et Messieurs ? Avez-vous bravé le soleil et la foule, pour vous disputer, bravaches comme vous êtes, autour d’une chemisette ? Vous êtes bien gaillard(e)s dis donc ! Et moi qui vous pensais mous du slip, mous tout court, se lever même est un périple pour vous ! Mais faut y aller, à l’école, au boulot, quelle galère !

manga_no_preview_09

Mais peut-être êtes-vous, en ce samedi 9 juillet 2016, à 18h45, en train de prononcer un discours devant une assemblée d’élèves ? A moins que vous ne soyez sur le point de fourrer votre pied dans une crotte de chien ? Ah, le caca, les histoires de chiottes, les toilettes au travail, ça faisait longtemps que je n’en avais pas parlé !

Précédemment dans Manga no preview

As-tu déchiffré mon incroyable rébus d’introduction ? Il y a 3 phrases qui font références aux 3 préview manga de cette semaine. Eh oui, je fais travailler ton troisième neurone. Tu devrais me dire merci. Ah, ne fronce pas les sourcils ainsi, voyons ! La réponse viendra à la fin de l’article u_u. C’est comme ça : la vie, c’est la patience !

BILLION DOGS

Ichiru devrait être heureux. Beau gosse, grand, riche, élève modèle dans un prestigieux lycée. Cerise sur la pile d’argent : son père c’est le grand Ichimatsu, le maire de la ville. Mais, loin de servir ses citoyens, l’homme se sert plutôt lui-même, et ça commence à énerver son fils. L’ado modèle se transforme en lanceur d’alerte, bien décidé à faire tomber son père…

Billion Dogs © Naoki Serizawa / Muneyuki Kaneshiro / 2013 / Kodansha Ltd.

Billion Dogs © Naoki Serizawa / Muneyuki Kaneshiro / 2013 / Kodansha Ltd.

Cool ! Le titre est prometteur. L’histoire s’annonce pleine d’action, de suspense, avec de grandes interrogations sur l’homme, cet être capable du meilleur comme du pire. Le dessin est propre, net. On a envie d’en savoir plus !

 

Scénario : Muneyuki Kaneshiro ; Dessin : Naoki Serizawa

Série en cours : 3 tomes sortis au Japon

Tome 1 sorti le 26 mai 2016 chez Akata

Publié au Japon depuis 2013 chez Kôdansha

C’est pour qui ? les lanceurs d’alertes, les amateurs d’action et de sensations fortes, sur fond de complot magouillo-politico-mafioso !

A lire à partir de 14 ans

ZOMBIE CHERRY

Jeune lycéenne fan de zombie, d’horreur et autres réjouissances gores, Miu vit à fond sa passion… Mais c’est aussi une terrible flemmarde, qui, sans l’aide de son ami Haru, serait déscolarisée depuis longtemps. Se lever le matin ? Pour quoi faire !? Heureusement, le beau (et peu loquace) Tôno l’aide (un peu) à tenir le rythme infernal des cours… Elle voudrait tant être plus dynamique pour l’impressionner (beaucoup). Haru, qui, en plus de réveil humain, s’improviste chimiste bricoleur, lui concocte une soupe. Fallait y penser. Le gars y ajoute quelques ingrédients spéciaux pour la transformer en super soupe. Miu la boit : miracle ! Elle bouge ! Elle s’active ! La vie est belle ! A moi Tôno !

Zombie Cherry © Shôko Conami / 2013 / Akita Shoten

Zombie Cherry © Shôko Conami / 2013 / Akita Shoten

Une vie zombie, why not ? A la sauce shôjo comique, ça pourrait donner quelque chose de sympa. A terminer en quelques tomes, alors. Je vois mal la série durer sur la longueur (mauvaise langue). J’ai bien ri, avec cette histoire de « soupe ». D’habitude, on nous fait rêver avec les potions magiques, en leur donnant un nom compliqué, ou aux sonorités exotiques (c’est toi l’exotique !). Là, c’est la soupe. La « cherry soupe ». Soupe, quoi ! Ah, je ris !

Autrice : Shoko Conami (a également signé Shinobi Life)

Série en cours : 2 tomes sortis au Japon

Tome 1 sorti le 23 juin 2016 chez Akata

Publié au Japon depuis 2013 chez Akita Shoten

C’est pour qui ? les fans de sweet-horreur. Même les os sont tous mignons !

A lire à partir de 14 ans

LOVE, BE LOVED LEAVE, BE LEFT

Yuna est une jeune fille discrète. Du genre à n’avoir qu’une amie, qui lui ressemble, et avec qui elle partage tout. Alors, quand cette amie déménage, c’est un peu du monde de Yuna qui disparaît. Le jour du départ de son amie, Yuna fait deux rencontres étranges. Un adolescent au visage de prince, mais au vocabulaire nonchalant (allons, tout le monde fait caca !). Une jeune fille à l’air extraverti en galère d’argent… Alors c’est ça, le nouveau monde de Yuna ? Des gens bizarres qui lui agressent les épaules ?

Omoi, omoware, furi, furare ©  Io Sakisaka / 2015 / Shûeisha Inc.

Omoi, omoware, furi, furare © Io Sakisaka / 2015 / Shûeisha Inc.

Je sais pas, je dois être d’humeur romantique, ces temps-ci. Fini, les explosions du crâne à la Hokuto no Ken. Fini, les découpes katana façon Kenshin. Aujourd’hui, mon œil se ravit devant les romances lycéennes. Allez comprendre pourquoi. Mon cher libraire m’a pourtant conseillée : « c’est un très beau manga ». Je lui ai dit : « je lis l’extrait et je vois si j’achète le tome 1 ». Ouiiiiin, comme je regrette de ne pas l’avoir acheté ! Pardon, mon cher libraire ! Je ne suis qu’une sotte ! Je veux lire la suite, maintenant >_< !

Autrice : Io Sakisaka (a également signé Blue spring ride)

Série en cours : 3 tomes sortis au Japon

Tome 1 sorti le 8 juillet 2016 chez Kana

Publié au Japon depuis 2015 chez Shûeisha

C’est pour qui ? les grands romantiques ou les amateurs d’histoires simples, de jolies tranches de vie.

A lire à partir de 12 ans

 

Décryptage du menu ~

« Et moi qui vous pensais mous du slip, mous tout court, se lever même est un périple pour vous ! » -> ZOMBIE CHERRY

« Mais peut-être êtes-vous, en ce samedi 9 juillet 2016, à 18h45, en train de prononcer un discours devant une assemblée d’élèves ? » -> BILLION DOGS

« A moins que vous ne soyez sur le point de fourrer votre pied dans une crotte de chien ? » -> LOVE, BE LOVED LEAVE, BE LEFT

Publicités

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s