Telle que tu es ! tome 3

Suite des aventures de notre couple de chic et de choc. Yuki va-t-il encore précipiter ses doigts pervers sur le doux corps de Mugi ? Et pourquoi que les doigts, d’abord ?

Je fais c'que j'veux, d'abprd.

C’est vrai ça : pourquoi que les doigts ?

Précédemment dans Telle que tu es

Opération « je vais chez mon mec ». Les parents de Yuki s’absentent souvent. La petite Mugi se sent mal pour son keum et propose d’aller chez lui.

LE TRUC RELOU LU DANS LE MANGA

Mugi : C’est pourquoi je veux aller préparer un repas chez toi.

Sérieux meuf, tu sors avec un pur bishi, et tu penses à quoi ! A fourrer ta tête dans les casseroles pour lui faire à bouffer ? Mais déchire-moi ce tablier, tu vois pas que l’autre à faim !!

POCHAMANI© Kaname HIRAMA / 2011 / Hakusensha

POCHAMANI© Kaname HIRAMA / 2011 / Hakusensha

Justement, alors qu’il allait se faire plaiz’, une fille habillée en mode femme fatale casse l’ambiance. C’est la grande-sœur de Yuki, exact portrait de son frère. Enfin, c’est plutôt l’inverse.

Heureusement, notre Yukiya roi de Malaxerie a droit à une session de rattrapage. Au jeu de la séduction, le lycéen se montre plus expérimenté que notre Mugi nationale. L’adolescente ressent les premiers symptômes du manque et se laisse aller à quelque rapprochement…

Mais c’est un lycée, ici ! Il y a des choses qui se font, et d’autres qui ne se font pas. Et tomber sur les gens, ça se fait ? Tôru Hiyama, jeune loubard grognon, nous refait la scène de « je tombe sur la fille ronde », celle-là même qui révolutionna la vie de Yukiya de Malaxerie. Je vous le donne en mille en comme en cent (rrroh, ces expressions >_< !), c’est sur Mugi qui s’allonge, le rustaud ! Mais il se révèle bon prince, en soignant la miss avec ses petites mains de loubard… Qu’en pensera notre malaxe-boy ? Et Mugi, se laissera t-elle aller à quelque rapprochement avec un autre ?

 

Telle que tu es ! est un manga sympa. Mugi est pitchounette, bien qu’un peu trop… pitchounette, justement. J’ai parfois l’impression de revoir Tohru Honda, de Fruits Basket. J’aime beaucoup la petite Tohru, mais parfois… chaud, quoi ! En même temps, c’est aussi ce qui fait leur charme, à toutes les deux…^^

Tout de même. Ça manque parfois de punch. Je sais pas c’que j’ai avec ce mot, je n’ai qu’à faire de la boxe, voilà ! L’introduction d’un nouveau perso, je sais pas trop… Est-ce un rival ? Toujours, le coup du rival pour stimuler le couple… Je trouve bien plus intéressant de se pencher sur les personnages secondaires, comme Mami. C’est, de loin, le perso le plus détaillé ! Trop souvent, on voit des persos secondaires sans sel ni fond décorer les manga. Comme dit John Truby[1] (en substance) : un personnage secondaire non développé n’a pas lieu d’exister. Mami, elle, se dévoile beaucoup, dans ce tome. Elle pourrait même avoir sa propre intrigue. Peut-être dans le prochain tome du manga, qui sait ?


[1] Après avoir fait ses armes comme scénariste, John Truby est devenu un éminent « script doctor ». Sa mission : redonner vie aux scénarios blessés, aux histoires déclinantes, aux intrigues bancales. Il prodigue ses précieux conseils dans des masterclass.


Titre japonais : ぽちゃまに  [Pochamani] | Titre français : Telle que tu es !

Auteure : Kaname HIRAMA

Série en cours : 3 tomes sortis en France, 6 au Japon

Editeur japonais Hakusensha, 2011 | Editeur français Kana, 2016

Genre : romance, école, tranche de vie, à bas les complexes !

A lire dès 10 ans !

Publicités

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s