Arte tome 2

ARTE © Kei OHKUBO / 2013 / Tokuma shoten

ARTE © Kei OHKUBO / 2013 / Tokuma shoten

C’était l’un de mes vœux secrets pour 2016.

Me remettre au dessin, avec professionnalisme et espièglerie ! Améliorer ce trait branlant qui me caractérise. Je dois faire des progrès, je le sais !

En lisant Arte, il me prend des envies… !

Je fais des gestes d’artiste célèbre, j’ai l’air crâne !

Je vais m’améliorer, tiens !

Pétillant, drôle, captivant, ce nouveau tome d’Arte nous ravit n_n. Oh, oui, je t’embarque dans ma course, ma quête, voici Florence, la ville aux artistes !

Précédemment dans Arte

Qu’est-ce qu’être courtisane ?

Hier encore, Arte adulait Veronica, l’envoûtante jeune femme aux formes gracieuses. Aujourd’hui, elle la découvre sous un autre jour. Alors, être courtisane, c’est faire souffrir les gens ? Les noyer dans ses yeux, les faire attendre, les tirer par le nez, viens-là, mon imbécile ? Arte n’aime pas cette façon de vivre.

Pourra t-elle, malgré tout, terminer le portrait de Veronica ?

Alors c’est ça, la vie d’artiste ! Exécuter les commandes, et tant pis pour ses convictions ? Mais elle ne voit plus rien, au bout de son crayon. Le regard de Veronica la glace.

Et pourtant, il faut avancer. Mettre de côté ses sentiments, ou plutôt, les défier avec un regard neuf. Si Arte veut progresser, elle devra apprendre à canaliser ses émotions.

 

Nous retrouvons Angelo ! Le jeune apprenti du maître Danilo a rencontré Arte quelques mois auparavant. Il s’en souvient, elle l’avait repoussé avec vigueur, alors qu’il voulait l’aider. C’est pourtant fragile, une fille. Angelo le croit vraiment : « J’ai mal aux pieds ! » « Aide-moi ! » Ses sœurs se plaignent tout le temps. Une nouvelle rencontre avec Arte permettra au jeune apprenti de revoir son jugement.

On en oublierait presque son rang d’aristocrate ! Dacia, elle, n’oublie pas. Jeune couturière illettrée, elle rêve d’une meilleure condition. Dacia n’aime pas Arte. Elle ne l’a jamais vue, les ragots parlent assez pour qu’elle se fasse un jugement. Mais, comme Angelo, une rencontre avec l’aristocrate lui ouvrira les yeux…

 

Les enfants, sortez. Je vais vous parler de gorges. Kei Okhubo, cette coquine, dessine à merveille cette partie de l’anatomie féminine. Veronica, Arte, elles dévoilent, moulées dans leurs jolies robes, de jolies gorges bien développées. J’en raffole !

Le dessin est si précis, on s’y croyait ! (Où ça !?) L’enthousiasme d’Arte est communicatif. Allons lui prendre un peu de sa fougue, nous aussi ! C’est parfois bien, de se rebeller.


Titre japonais : アルテ (Arute) | Titre français : Arte

Auteure : OHKUBO Kei

Série en cours : 4 tomes parus au Japon, 3 en France

Editeur japonais : Tokuma Shoten, 2013 | Editeur français : Komikku, 2015

Genre : historique, artistique, seinen, avec de l’humour pour les épices !

A lire dès 14 ans, ah ! La vie d’artiste !

Publicités

2 réflexions sur “Arte tome 2

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s