Les fruits et légumes moches

Article écrit le dimanche 20 septembre 2015 à 16h21 : je récoltais alors mes dernières tomates, dans mon jardin fidèle et guilleret.

 

Mes petites tomatettes !

Mes petites tomatettes !

 

Je plante le décor

Tu vas au supermarché, t’implantes au rayon fruits et légumes. Tu veux des tomates ? Des poires ? Des courgettes ?

Tu vois quelque chose qui t’intéresse, avances ta main puissante… Ah, non, pas ça. La peau n’a pas l’air terrible. Ça ne brille pas ! Mais, diantre, c’est cabossé ! Tu lâches ce truc, fouilles plus loin. Tu te crois dans une chasse au trésor. Il y aura des victimes, à cause de tes manigances. Tant pis ! C’est toi qui paies. Enfin, tu trouves ton fruit-légume. Il est loin, tu t’écrases sur les autres fruits-légumes devant toi, pour attraper ce petit bijou qui te charme avec sa peau luisante. Le voici dans ta main. Tu le retournes… une tâche marron ! Malheur ! Tu le jettes !

As-tu déjà vécu cette scène ? Moi, j’avoue, avant, j’évitais de choisir les fruits et légumes devant moi, préférant ceux du fond. Je pensais que les bons produits étaient forcément beaux. Je ne m’étais pas encore regardée dans un miroir !!

Je l’ai fait.

 

Ma choupinette est trouée !

Ma choupinette est trouée !

 

Le combo poirettes tomatettes courgette

Le combo poirettes tomatettes courgette

Depuis, je suis convaincue que la beauté ne fait pas tout. C’est subjectif, tout ça ! Ces pauvres fruits, ces légumes de la misère, écartés faute de ne pas avoir le « bon » diamètre (il manquait 1mm !), la « bonne » couleur (ce n’est pas ce rouge la !), la « bonne » forme… Alors qu’ils sont si délicieux !

Ami traité européen rédigé sous Word ou Office, tu ne connais que la rigueur de Times New Roman, tu ne vis pas et empêche les autres de le faire ! Depuis quand la nature est-elle calibrée ? Ne te moque pas de ce qu’elle t’offre, tu vas le payer cher !

 

Les tomates des grandes surfaces sont une horreur. Celles de mon jardin on un goût… ! Je les dévore ainsi, sans vinaigrette, contrairement à ces choses qu’on ose nous vendre en magasin.

Je suis une privilégiée ! Toutes les photos de cet article ont été prises en septembre. Sauf les courgettes – je n’ai pas eu beaucoup de courgettes, cette année. Les photos courgettées datent de l’an dernier. Idem pour les poires, bien que la récolte fut abondante, cette année ! J’ai malheureusement oublié de les photographier, mes petites poirettes.

 

Mes courgettes !

Mes courgettes !

Sont-ils laids, mes fruits et légumes ? Les courgettes sont un peu cabossées, il est vrai. Les tomates sont à géométrie variable. Les poires sont toutes tâchées. Qu’importe, tant qu’elles ont du goût. A force de tout uniformiser, j’ai l’impression que l’on a oublié l’essentiel : le goût. C’est qu’on va les manger, ces trucs !

J’espère que tu as la chance de cultiver tes fruits et légumes, ou que tu peux acheter de bons produits locaux, qui ont bon goût ! Il y a tout l’amour des producteurs, là-dedans ! Et ce n’est pas si cher.

 

Je me suis transformée en cultivatrice. C’était la Fujoshi à la sauce campagnarde.

 

Publicités

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s