Levius tome 1

LEVIUS © Haruhisa NAKATA / 2012 / Shôgakukan

LEVIUS © Haruhisa NAKATA/ 2012/ Shôgakukan

Je l’avais dit, que je l’achèterais !

D’accord, pour être totalement franche avec vous (n’est-ce pas l’une de mes nombreuses qualités ?), je ne l’ai pas acheté. L’un des fidèles membres de ma garde rapprochée l’a fait pour moi. Eh oui, je suis comme ça, j’ai des bodyguards, des borderers, comme ce terrible Bothwell. Ah, non, pas ce fripon-là ! Savez-vous ce qu’il osa faire à Marie Stuart ? Et ce qu’elle osa faire par amour pour lui ? Non Madame, loin de moi cette passion dévastatrice !

Dans ma préview, j’indiquais apprécier la couverture, la police, et le style graphique d’Haruhisa Nakata, l’auteur. Mon avis est-il toujours le même, maintenant que j’ai lu l’intégralité du tome 1 ?

 

 

 

Suspense des toilettes, vile fille ! Comme si j’allais changer d’avis. C’est d’une beauté, ce manga !

Avant de revenir sur l’histoire, quelques mots sur la forme :

 

levius_photo

En bonus, un aperçu de mon magnifique espace de travail mal éclairé.

Sur la couverture du tome 1, il y a cet autocollant qui interpelle : « sens de lecture occidental ». Enfin, je parle pour vous, peut-être. Moi, vous savez… l’important, c’est de lire ! (La fille méga terre à terre).

J’imagine que tous n’ont pas eu mon flegme. J’entends les soupirs, les regards désapprobateurs : « non au sens de lecture occidental » « pourquoi big kana a retourné les planches » etc. Allons, paix ! Haruhisa Nakata nous répond en fin de tome. Eh oui, il n’est pas étranger à ce choix, au contraire !

Sa réponse est belle, vous verrez.

 

Un autre XIXe siècle.

Après la guerre.

Levius Cromwell, jeune orphelin, a été recueilli par son oncle, le jovial Zack, et sa grand-mère aux dons étranges. Zack dit ne pas aimer les enfants, il fait une exception pour Levius, alors ! La guerre a laissé des traces, dans le cœur, sur le corps de l’enfant. Son père est mort. Sa mère est dans le coma. L’enfant traumatisé a perdu un bras. Il culpabilise, rêve de retrouver le sourire de sa mère. Et si la boxe mécanique lui permettait de réaliser son souhait ?

Ce sport cruel est très en vogue, dans la capitale. Des gens comme Levius, avec une partie du corps mécanisé, s’affrontent jusqu’à la mort. De cette lutte jaillira t-il un espoir nouveau, la lumière, pour demain ?

 

C’est beau ! C’est poétique ! C’est steampunk ! Que des éléments si hétéroclites puissent s’assembler ainsi, avec une telle facilité… Bravo, Nakata sensei ! On a du mal à croire que ce Levius, ce jeune homme délicat, se jette dans l’arène. A quoi pense t-il, lorsqu’il combat ? A qui ? Il semble trop doux, trop humble, pour ce monde violent. Et il poursuit des rêves, tendres comme lui… Il semble vivre dans une utopie… Dans ce tome 1, Nakata nous dévoile son passé. Et l’affection que l’on porte à ce héros sensible grandit encore plus. Ce jeune orphelin, sa jeunesse déchirée, ses rêves… sa folie ? Sa mère, il croit la voir là-bas, dans l’arène !

Un premier tome surprenant, beau, mélodieux. La finesse des dessins, ce rendu « flou » pour mettre en avant un élément d’une case, la précision, le détail, surtout pour les yeux ! Ces regards, c’est magnifique. Ça ajoute à la poésie du titre. Une jolie découverte !

Kana nous livre une très belle édition, la couverture est douce au toucher (quelle est donc cette matière >_< !), le tome est incroyablement souple. Bravo !

PROCHAINEMENT DANS LEVIUS

Tome 2 | Tome 3 (fin de la première partie)

 


Titre japonais : Levius~レビウス~ | Titre français : Levius

Auteur : NAKATA Haruhisa

Première partie de la série finie 3 tomes, en France et au Japon

Editeur japonais : Shôgakukan | Editeur français : Kana, 2015

Genre : suspense, action

A lire à partir de 14 ans

Publicités

4 réflexions sur “Levius tome 1

    • Oui oui, j’encense Levius, il le mérite 🙂
      J’espère que tu achèteras le tome ~ en vrai, c’est mieux, owi *o*
      Ui ui, Levius est… *blush* Je sens naître un nouvel amour unilatéral, pauvre de moi u_u !

      J'aime

  1. Jamais entendu parler… mais la couverture est belle, le synopsis envoie du pâté et les thèmes sont simplement classissimes °w° Merci pour la chronique (pourquoi je ris autant en lisant tes articles je ne l’explique pas) *O*

    J'aime

    • Je te le recommande, owi ! Les dessins sont sublimes, l’histoire est prenante, nerveuse ; Levius s’impose comme un hit de 2015-2016 !

      Remarque tout à fait inutile mais je l’écris quand même : en plus, Levius est… !! *se fouette* Je n’en parle pas dans les chroniques pour ne pas faire de pollution fujoshique, mais il est canon ! Voilà !!

      J'aime

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s