Manga no preview # 1

Il y a deux semaines, je suis allée chez mon cher libraire acheter la suite de Lily la menteuse. Je suis très, très loin d’apprécier ce manga. Mais j’ai des principes. C’est stupide ! Je n’arrive pas à stopper une collection. Quoique. Il existe des exceptions.

Alors que je discutais passionnément avec mon cher libraire, je remarquai, sur son bureau – je n’ai pas trouvé de terme plus approprié, mes excuses – diverses brochures. Quelques unes étaient des premiers chapitres de manga à venir. J’aurais dû en parler avant ! C’est en emportant l’un de ces extraits gratuits que je découvrais Daytime shooting star, puis Arte, par exemple. (Triste redondance. Français se fâche.) C’est un excellent moyen de découvrir des nouveautés ! Si vous n’avez pas la chance de les trouver chez votre cher libraire, le site Manga news est une très bonne alternative. Il propose des lectures gratuites, et légales. Madame Fujoshi ne verse pas dans le brigandage !

Au programme de ce premier aperçu : UNLUCKY YOUNG MEN, LEVIUS et BORDER

 

UNLUCKY YOUNG MEN

Devant la couverture, je n’ai rien pensé de particulier. Quoique. Je suis interpellée par les expressions « chronique sociale » « années 60 » « révoltes étudiantes ». Je connais mal cette époque trouble du Japon. J’ouvre l’extrait.

« Tokyo, 1968. Les mouvements étudiants tournent à l’émeute et l’agitation gagne le Japon… »

Il n’en faut pas plus ! L’histoire va me plaire, je le sens. Une plongée dans le quotidien de la jeunesse japonaise, les troubles, les rêves perdus ou morts, la révolte, la lutte pour la survie. Le premier chapitre s’ouvre sur un héros qui avait des rêves, qui n’en a peut-être plus. Qu’a-t-il fait ? On a envie de comprendre, il semble déjà perdu. Il travaille dans un bar, il survit mal… Il dit son nom. Ça ne suffit pas. Il reste un inconnu, avec un mystère inquiétant.

Unlucky Young Men © Kamui FUJIWARA et OTSUKA Eiji / 2007 / KADOKAWA CORPORATION

Unlucky Young Men © Kamui FUJIWARA et Eiji OTSUKA  / 2007 / KADOKAWA CORPORATION

 

Publié aux éditions Ki-oon, Unlucky young men est une série en 2 beaux gros tomes (360p). A la tête de cette chronique sociale : Kamui Fujiwara au dessin, Eiji Otsuka au scénario. Oui, le même qui a signé (entre autres^^) le scénario de MPD Psycho. Sortie prévue demain, le 8 octobre 2015. Je l’achèterai ! Rendez-vous prochainement pour la chronique.

 

LEVIUS

Gros coup de cœur pour la cover ! Elle est très belle. J’aime la police utilisée pour le titre du manga. Le trait du dessin, très fin, est plein de poésie. Ça m’intrigue.

Premier chapitre consacré au héros, Levius, à son quotidien dans un univers chaotique. Levius aussi, il survit. Avec son bras mécanique. Son arme. Sa pitance ? Sa mère malade… On a du mal à le voir combattre, ce jeune aux allures mélancoliques. La finesse du trait se confirme – les dessins sont vraiment beaux. Charmants. Mélodieux. Je les aime ! L’auteur, Haruhisa Nakata, joue habilement sur les effets de flou, comme dans les films ou les séries : les éléments qu’il souhaite mettre en avant sont nets, tandis que les autres sont flous. Je trouve que ça ajoute du corps à son manga. Je l’ai acheté samedi 3 octobre 2015. Rendez-vous bientôt pour la chronique n_n.

Levius © by NAKATA Haruhisa / 2012 / Shôgakukan

Levius © Haruhisa NAKATA  / 2012 / Shôgakukan

Levius, manga de Haruhisa Nakata, est publié chez Big Kana. Le 1e tome est sorti le 3 octobre 2015.

 

BORDER

Couverture simple, du rouge pour le titre, le personnage a l’air absent.

J’ouvre.

Ce sont des enquêtes. Il faut être plus réveillé, peut-être ! Mais le héros a un truc en plus. Un truc autre. La nouvelle recrue le découvrira à la fin de ce premier chapitre. Au programme : un meurtre, un lycée, une fille sans amis ?

Border pourra plaire aux amateurs d’enquête. Je ne sais pas, moi. Il a une espèce de cliffhanger à la fin de ce premier chapitre. Je soupire quand même. Ma curiosité naturelle me ferait acheter le 1e tome pour élucider ce meurtre, enfin ! Bof. S’il me reste un peu d’argent, et encore. Ça ne doit pas être mon truc, les enquêtes.

Border Yua KOTEGAWA et Kazuki KANESHIRO / 2014 / KADOKAWA CORPORATION

Border © Yua KOTEGAWA et Kazuki KANESHIRO / 2014 / KADOKAWA CORPORATION

 

Border est publié chez Komikku éditions – aux commandes : Yua Kotegawa au dessin, et Kazuki Kaneshiro au scénario. La série s’est terminée en 4 tomes au Japon. Le tome 1 est sorti en France le 24 septembre dernier. Ne compte pas sur moi pour écrire une chronique plus poussée. Ou alors, offre-moi la collection.

Publicités

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s