Blue Spring Ride tome 2

blue_spring_ride_tome_02

Mon petit Kô ! AO HARU RIDE © 2011 Io SAKISAKA / SHUEISHA

C’est chiant, la rentrée ! J’ai vu une fille adossée au mur, sous le préau, toute seule. C’est une nouvelle. Je déteste voir les gens seuls. Depuis que je suis au lycée, c’est comme ça, je me transforme en justicière des toilettes, je fonce ! J’ignore ce que je lui ai dit. Sûrement des choses bêtes. Je ne sais dire que ça.

Elle est assise à côté de moi ! Elle est gothique. C’est drôle, on dirait que j’ai tout dit. C’est drôle ou c’est triste ? Ta vie se limite t-elle à un mot ?

C’est pas facile, de se faire des amis. Futaba, dans sa nouvelle classe, avec son ancien amour de collège… Lui, que ressent-il pour elle ? Et les autres ! Il lui faut des potes à Futaba, des potes !

 

 

 

Précédemment dans Blue spring ride

Je n’ai plus de nouvelles de cette fille. C’est dommage, elle était sympa. Emilie, si tu m’entends, fais-moi un signe !! Quoi, tu as honte que je sois devenue une Fujoshi !?

 

Le groupe des héros se forment ! Ils sont 5, ils sont beaux, ils sont jeunes et rebelles (à crier sur fond de musique rock) : Futaba ! Kô ! Yûri ! Shûko ! Aya !

Ça, c’est dans les rêves de Futaba alors. La réalité est plus rude. Si Kô parvient rapidement à s’intégrer, Futaba, elle, galère. Mais elle va de l’avant et décide de devenir déléguée (quel rapport ?). Kô la suit ! Yûri, Aya et Shûko aussi : ils deviennent responsables évènementiels. Le début d’une grande amitié ? Oui, même si ça commence mal…

Alors qu’ils organisent leur petit week-end entre délégués (une sorte de séminaire… ils sont sérieux, ces jeunes !) Futaba se rend compte qu’il n’y aucune cohésion ! Comment bâtir un groupe solide sans harmonie ! Si tu n’as pas l’âme des cartes, quitte la partie !! Mate un peu mon deck et pleure, ouais >_< ! Tu connais Yu-Gi-Oh j’espère ? Au lycée, je courais pour regarder, au lieu de traîner avec des camarades. Je n’ai jamais pu « prendre un verre après le lycée ». J’ignore ce que c’est *larmes* .

 

Oh les choupinous ! AO HARU RIDE © 2011 Io Sakisaka / SHUEISHA

Oh les choupinous !
AO HARU RIDE © 2011 Io SAKISAKA / SHUEISHA

Kô et Futaba se cherchent, se reniflent… ils sont entreprenants, ces jeunes ! Mais la jolie fille a peut-être du souci à se faire. Elle n’est pas la seule à reluquer Kô le tsundere…

Las ! Je me suis ennuyée. Je l’ai écrit dans ma chronique du tome 1. J’ai vraiment trouvé ça bof, au début. C’est à partir du tome 4 que mon petit cœur – car il y a bien un cœur, sous cette musculature digne de Cell – s’est mis à battre (il fait CRAPICHOU è_é !! quand il bat. Un vrai concert de heavy métal !).

La suite de Blue spring ride m’a intéressée, raison pour laquelle j’ai revu mon jugement concernant les premiers tomes.

Mais il ne se passe rien ! Ou plutôt, ces scènes du quotidien ne m’ont pas intéressée. Et la fin du tome 2. Je me suis dit : Ah ah ! Certainement la jalousie d’une fille qui n’a jamais connu la joie d’être dans une bande, au lycée…

 

Je me répète : les fans d’amour seront ravis ! Les autres… attendez le tome 4 et dites-moi ce que vous en pensez n_n ! Y’a quand même un truc dans ce manga, on a envie de voir évoluer cette joyeuse bande… !

 


Titre japonais :アオハライド (Ao haru raido) | Titre français : Blue spring ride

Auteure : SAKISAKA Io

Série finie en 13 tomes au Japon, 12 parus en France

Edition japonaise : Shûeisha, 2011 | Edition française : Kana, 2013

Genre : école, romance, tranche de vie

A lire dès 12 ans, sur fond de musique romantique ~

Publicités

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s