Les toilettes au travail

Quand je me mets au boulot, je ne plaisante pas, j’offre de ma personne, j’analyse tout.

Ce blog est sensationnel.

Tu t’interroges ? N’ouvre pas si grand la bouche. On dirait que tu fais un concert avec tes dents. Les toilettes, c’est un sujet important.

Personne n’en parle !

Ah oui, les enquêtes sur la crise, le chômage, oui, je connais, c’est intéressant.

Les toilettes aussi ! Surtout celles que l’on partage avec les inconnus !

Je vais (of course, on est dans « Madame travaille ! ») concentrer mon étude sur celles du travail. Quand je dis « travail », j’englobe aussi ces lieux que sont les écoles et autres universités. Ces gens-là aussi, ils bossent dur.

Cela devrait faire la une de tous les 20H ! Je t’épargne les photos de ces toilettes dégueulasses, ces WC de truands, qui te font regretter d’être venu sur Terre. Le futur, c’est tellement mieux. Sur ma planète, les toilettes sont toujours impeccables.

 

Plongeons donc dans le monde merveilleux des lieux d’aisance !

fujoshi_toilettes

Dès la primaire, c’est l’enfer. Sous prétexte de vie en collectivité, on parque les gamins dans des lieux parfois sordides, remplis de puanteur et de crotte. Les portes ferment mal. Tant pis, on est entre nous ! Et les garçons, les pauvres ! Obligés de dégainer l’appareillage comme ça, devant le monde, dans l’urinoir, à l’emporte-pièce ! Il faut être intrépide, pour faire pipi. Je conseillerai à mes fils d’utiliser les toilettes. Tant pis si l’on pense qu’ils défèquent.

Cela s’arrange t-il lorsque l’on grandit ? NON ! Les toilettes sentent, je me pose des questions sur celles et ceux qui les fréquentent. D’accord, quand on fait caca, pas le choix de la senteur, malheureusement. Mais il y est des choses sur lesquelles je ne peux me taire !

 

CHOSES VUES AUX TOILETTES

  • Des traces de chaussures sur la lunette (option boue) : dans quelle position fais-tu tes besoins ?
  • Du caca sur la lunette des toilettes !!
  • Des gouttes de pipi (par terre, sur la lunette, c’est un geyser !)
  • Des boulettes de caca dans l’eau des chiottes. Il faut tirer la chasse, sérieux u_u
  • Des toilettes mal nettoyées… C’est pas de l’art abstrait, ce qui sort de ton derrière… !
  • Des kilomètres de papier-toilette par terre
  • Des stylos dans le trou des toilettes…
  • Une clé USB !! Tu n’oses pas aller la chercher, avoue !

 

De l’école à l’entreprise, même punition ! J’ai, depuis longtemps, cessé de croire que l’adulte était un être respectable. Certains se lâchent, sous prétexte qu’ils font popo.

 

LA TECHNIQUE DE LA FUJOSHI

C’est à la fac que j’ai mis au point ma stratégie. Au lieu de fréquenter celles dans lesquelles tout le monde se vide (les chiottes près des amphis), je parcours les bâtiments, n’hésitant pas à marcher plus de 6 min (quel sport !) pour dénicher des toilettes perdues quelque part, loin de la foule estudiantine. C’est propre. C’est que j’inspecte, oui. Il y a si peu de passage… sont-ce des toilettes abandonnées ? Non, elles sont propres, elles sentent la fraicheur, on ferait des rêves dedans.

Cette technique secrète s’avère particulièrement efficace lorsqu’il faut faire popo. Qui a envie de sentir mes odeurs insoutenables ? Même moi, je m’évanouis. Ni de une, ni de deux, je sélectionne des cabinets à l’autre bout de la fac. Je prends même la précaution ultime d’y aller en dehors des heures à risque (les intercours, la pause déj). Personne ne les fréquente, mais on ne sait jamais. Me voici arrivée à destination, prête à régler mes comptes avec le cabinet d’affaires. C’est ainsi qu’on appelait les WC du temps de mon ami Louis XIV. Quelle expression sublime !

Hélas ! Cette parade du turfu a une limite : il faut beaucoup de cabinets pour permettre son application. Que faire en cas de pénurie ? Quand tu dois partager tes toilettes (à force, on noue des liens) avec tes 20 collègues ?

 

LES PARADES DE LA FUJOSH

  1. Evite les heures de pointe. Apprends à discipliner tes organes et à ne pas uriner n’importe comment. Va aux toilettes quand il n’y a pas beaucoup d’affluence. Evite la pause déj ! Bon, si tu es pressé(e), tant pis ! Ne va pas me chercher des incontinences è_é !
  2. Apprête la scène de crime. Il existe des couvres-sièges WC jetables. Certains sont même biodégradables. Il n’est pas bon d’uriner en mode accroupi, car tout le pipi ne sort pas. Il reste toujours un fond ; je crains qu’il n’aille tapisser ton slip. Je m’inquiète ! Si tu ne veux/peux pas investir dans des couvres-sièges (ou protèges WC, c’est pareil), recouvre la lunette de papier-toilette. Je sais pas si c’est moins écolo, mais en tout cas, ton postérieur sera protégé des germes de tes collègues !
  3. Si tu veux faire pipi debout mais que tu manques d’outillage : le « pisse-debout » est la solution ! Tu connais ? Il faudrait que je l’essaie ! ça a l’air génial !!

 

Pour terminer avec cette étude de haut calibre, je lance un appel international, pour le bien de nos postérieurs, nos lunes, nos derrières, nos pêches rembourrées : oui aux toilettes propres ! Ce n’est pas un rêve, c’est possible ! De l’amour pour nos cabinets d’aisance, mes amis ! De l’amour pour celui ou celle qui passera après toi et sentira tes effluves !

fujoshi_toilettes_propres

Fais ce que tu as à faire, mais fais le vite, bien, et PROPREMENT, surtout !

Publicités

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s