SummerJoshi ! Daytime shooting star tomes 1 et 2

daytime_shooting_star_tome_01

HIRUNAKA NO RYUSEI © Mika YAMAMORI / 2011 / Shûeisha

C’est mon coup de cœur de l’été !

Les manga étaient là, bien en évidence, chez mon cher libraire.

Ah, quand je vous dis que je gagne de l’argent ! Et honnêtement, s’il vous plait ! Ne me jalouse pas, il va te pousser des poils longs, longs ! Là où tu ne veux pas !

Si toi aussi tu veux un manga pour te rafraichir cet été.

Si toi aussi tu veux t’aérer la tête tranquillou ou te poser les bonnes questions (l’amour, c’est quoi ? Hum… trop compliqué pour les nolife, ça).

Jette-toi sur Daytime shooting star !

 

 

Suzume débarque à Tôkyô ! La fraiche lycéenne quitte sa campagne natale pour vivre chez son oncle Yukichi. A Tôkyô, donc. Le métro, les gens que tu connais pas, les gens qui t’aiment pas, la foule, le nouvel uniforme scolaire, le professeur sympa ET jeune ET beau… C’est beaucoup, pour notre héroïne ! Courage, jeune fille, ta nouvelle vie n’en sera que plus belle… ou mouvementée !

J’ai acheté ces manga juste après Lily la menteuse. Si la pioche est mauvaise avec Lily, je me rattrape avec Daytime ! J’avais lu le premier chapitre chez mon cher libraire. Tu sais, les « petits livrets » (je sais pas comment appeler ça u_u) que les éditeurs impriment, pour nous donner une mise en bouche ? D’ordinaire, je n’y fais pas attention. J’ai honte !! Mais mon libraire est fabuleux, j’en oublie le temps, l’espace, le mobilier, tout ! (Ne me jalouse pas, c’est mauvais pour ton teint u_u). Cette fois-là – nous étions en mi-juillet – je pris soin d’emporter ces brochurettes. Merci, les éditeurs ! Je ne le dis pas assez : MERCI ! Je lus Daytime, fus emportée dans cet univers frais, moderne, pop, coloré.

Ça sera le mot-clé de la chronique : FRAIS. Ce manga est d’une fraîcheur ! C’est donc ça, cette brise du shôjo moderne ?

daytime_shooting_star_tome_02

HIRUNAKA NO RYUSEI © Mika YAMAMORI / 2011 / Shûeisha

Tu me diras peut-être : oui mais c’est cliché. Les romances au lycée, l’élève et le prof. Tu as raison. Je m’intéresse cependant moins à ces polémiques de clichèteries qu’à la manière de les aborder. Tout est rassi sous le soleil, coco ! Il y a beau temps que l’originalité n’existe plus. Ou plutôt, il faut la chercher dans ce que met l’auteur, sa vision du monde, sa conception des relations humaines. Il est là, le renouveau. Dans le cœur de chacun.

Hum… J’aime ce que je viens d’écrire. 18H, la Fujoshi est encore en forme ! (Nous sommes le lundi 3 août 2015 et, pour une fois, j’ai fini mon labeur assez tôt) (nous sommes le dimanche 9 août 2015, il est 22H15, je relis mon article avant de le planifier, je suis sérieuse, je bosse même le dimanche).

L’histoire est bien amenée. On entre tout de suite dans le nouveau quotidien de Suzume. Je l’aime beaucoup, cette petite. Elle est spontanée, drôle, et elle truande un peu ! Elle fait du chantage, c’est très bien, ça. Elle transforme ses faiblesses en forces, retourne les pouvoirs négatifs comme un héros de shônen… C’est ainsi qu’elle se fait rapidement des amis dans son nouveau lycée : Yuyuka, la pseudo fille choupinette, Mamura, le petit renfermé… Et Shishio, le professeur principal…

Amitié, premiers émois, premières interrogations, ça fait mal au cœur, ça met des épices ! Oh et pourquoi pas une petite baston, pour voir ? Je te l’ai dit : elle se défend, Suzume. Yuyuka le comprendra vite ! Mieux vaut être du côté de la campagnarde ? Il y en a un autre qui ne dirait pas non, mais…

L’histoire avance vite et c’est bien. La mangaka ne met pas 3 plombes à développer les sentiments des personnages. Son dessin, frais (mot-clé !), moderne, colle parfaitement à l’histoire. C’est beau, tout simplement ! Merci Kana pour cette jolie trouvaille n_n.

La suite, c’est pour octobre, oh là là ! Patience et sagesse, telles sont les qualités du fan de manga >_< ! Oh et puis je travaille, moi, j’écris, je dessine, j’apprends le japonais (j’me la pète on dirait). Je ne vois pas le temps passer !

PROCHAINEMENT DANS DAYTIME SHOOTING STAR

Tomes 3 et 4 | Tome 5


Titre japonais : ひるなかの流星 (Hirunaka no ryûsei) | Titre français : Daytime shooting star

Auteure : YAMAMORI Mika

Edition japonaise : Shûeisha, 2011 | Edition française : Kana, 2015

Série finie en 13 tomes au Japon, 5 parus en France

Genre : romance, école, bishi, tranche de vie avec de l’humour pour les épices

A lire dès 12 ans

Publicités

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s