SummerJoshi ! Les maladies fujoshistes

Maladie fujoshiste ? Qu’est-ce donc que cela !

C’est une contamination très cruelle du cerveau, qui le rend capable des pires folies, comme embrasser du papier – matière touchée par 1000 mains qui sortaient sans doute des toilettes sans s’être rincées.

Oui, je l’ai fait ! Read more, tu comprendras mieux >_< !

les_maladies_fujoshistes_cover

 

Jack !!

Jack !!

Cette contamination est sournoise. Vous êtes là, devant votre série, émission, en train de regarder un clip… Un homme/une femme passe… et BIM ! Vous ne le savez pas encore, mais vous êtes déjà contaminé(e). Vous la trouvez belle, cette personne. Tout est beau, chez elle. Même le jaune de ses dents. Tout est magnifique, et vous pensez que quand elle vous regarde, à la télé, elle vous regarde vraiment. Et MEME sur ses photos (c’est le plus tragique, dans cette maladie), elle vous voit, c’est certain ! Une interview où elle évoque son amour ? Mais c’est de vous qu’elle parle, de qui d’autre !

J’avais 10 ans, lorsque s’installa ma première maladie fujoshiste. Une dicaprite. J’avais vu TITANIC au cinéma. Je rentre, harcèle ma parenté pour qu’elle m’achète la cassette. (Y’avait pas de DVD à l’époque.) (Tu demanderas aux ancêtres comment on faisait). Bien sûr, le film n’est pas encore sorti. Je guette cette précieuse cassette. Pour la première fois, je suis investie d’une mission. J’ai un but, une aventure. Je suis un agent secret et farfouille dans Télé star et Fan de, à la recherche d’indices.

les_maladies_fujoshistes

Le jour où j’ai embrassé le Télé star. Sous l’oeil scandalisé de mon frère ! Toutes ces années, j’ai menti sous couvert d’enquête, mais je dis tout aujourd’hui. Oui, j’ai EMBRASSE une photo de DiCaprio, oui !

 

dicaprio_jeune

Je l’avais, celle là ! Roh, quel regard pur !!

Je peaufine mon enquête, récolte des infos : DiCaprio a fait d’autres films par le passé. Il me les faut ! Basketball diaries, Romeo et Juliette… je les enregistre quand ils passent à la télé. Je suis sûre que les chaînes contribuent à mon enquête, en me fournissant ce précieux matériel. Et encore ! Je chope des documentaires, plein ! Je les visionne en boucle : « les crêpes sont un très bon fromage. Merci beaucoup ». QUI SAIT que ces phrases ont été prononcées par Leonardo DiCaprio, QUI !! Et je m’en souviens, encore aujourd’hui !

Enfin, Titanic sort en cassette. Je la dévore. Vraiment. Je la regarde TOUTE LA JOURNEE. Etre enquêtrice, c’est être rigoureuse. Je connais tout, chaque scène, chaque respiration dicaprite, tout est là, dans ma tête, sur ma rétine obsessionnelle, et je regarde encore.

Il me faut écrire toute la vérité : je MATE !

Oui, à 10 ans, je me rends coupable du crime le plus vicieux. Je reluque comme une amoureuse ! Je me suis même imaginée, un jour en « Mme DiCaprio ». Je l’ai dit à haute voix ! Sous couvert d’enquêter, j’ai dévoré cet homme sans son consentement !

Et puis ? Le temps est merveilleux. Il efface tout. Sauf dans mon cas, où il remplace. Fini la Dicaprite ! Je ne reconnais plus le jeune bishi de Titanic, me désintéresse de cet homme avec des poils autour de la bouche. Je suis une idiote qui verse dans la débauche. Mon espèce de cerveau reconnaîtra néanmoins, bien des années plus tard, le génie de cet homme. Il eut bien raison de ravaler sa tête de bishi. J’ai la vingtaine, découvre Shutter Island, Django, Gatsby, The Revenant. Les gens comme moi allaient détruire cette belle carrière, avec leurs attaques de fans dégénérés. Oh ! Je me repends !

Même en me regardant like that c'est no way mec u_u

J’avais tort ! Je le reconnais !

Mais, revenons à ma fin d’adolescence. J’ai encore des sottises dans le cerveau, et suis bien décidée à remplacer ma dicaprite par une autre maladie.

En grandissant, et, après une adolescence compliquée dans laquelle je préférais déverser mes passions dans des personnages fictifs, je rencontrai l’univers fabuleux des Johnny’s, et autres stars japonaises.

jt

Namé les sourcils quoi ! Quelle merveille !

Avant cela, et puisque nous sommes entre nous, je dois tout de même rectifier une chose. J’ignore si ma première maladie fujoshiste fut une dicaprite ou une tjite. … De « TJ », l’un des chanteurs des 3T. Vous vous souvenez ? Ce groupe, qui interpréta si admirablement « I need you ». Quels sourcils il avait, ce TJ ! J’en étais folle. Je pense avoir eu une tjite et une dicaprite en même temps, à moins que la première n’ait commencé avant la seconde… La dicaprite me sembla plus intense. Même aujourd’hui, je me souviens de la fureur avec laquelle je mordais les cassettes de DiCaprio.

Tout de même ! Cela signifierait que j’eus deux amours en même temps ! Vicieuse, et débauchée ! Tout ça à 10 ans ! Ecrire cet article est comme une psychanalyse. Je comprends pourquoi j’ai mal tourné.

 

A l’aube de ma vingtaine, donc, voici que je rencontre les acteurs et chanteurs japonais. Cela commença par une ogurite. Il faut dire que Shun Oguri était particulièrement sémillant dans Hana yori dango. J’avoue tout de même – j’avoue beaucoup, décidément : comme Makino, je lui aurais préféré Dômiyôji. Horrible femme que je suis !

Ce type a trop la classe

Shun Oguri ~ ce type a trop la classe

Mon ogurite ne dura cependant pas. Je tombais dans les méandres de la plus grave des contaminations : la maladie pièsque. C’est à cause de Stand Up, drama dans lequel j’ai rencontré – oui, rencontré – Tomohisa Yamashita ! Il y avait pourtant Shun dans ce drama. Pourtant, oui ! Vile canaille, fujoshi perfide ! Mon oeil est lubrique ! Ça commence comme à 10 ans, avec accumulation de photos et de news inutiles. Ça se transforme en yamapite aigüe. Pas un jour sans que je ne l’entraperçoive dans un recoin de mon PC. J’allume l’engin : le voici en grand et en large ! Mais je ne suis plus tout à fait comme à 10 ans. J’ai des sous. J’achète ses albums en import. Et puis, je me calme, me lasse presque. Je passe à autre chose, crois être guérie… lorsque Yamapi quitte les NEWS, je ne suis déjà plus dans le coup.

Il est quand même cute (dit en pure camaraderie u_u)

Tomohisa Yamashita ~ Il est quand même cute (dit en pure camaraderie u_u)

MAIS !! Cela est revenu comme un fleuve tranquille, un petit intérêt sympathique : grandit-il bien ? Mange t-il des grillades ? Je m’intéresse avec des airs de médecin.

Il n’y eut finalement que quatre maladies, ce qui n’est pas si dramatique. … D’accord, il faut tout dire. J’admets une petite kamenashite, au détour d’une ruelle, voilà ! Kazuya Kamenashi m’a piégée avec Tatta hitotsu no koi, l’un de ses meilleurs drama ! Par contre, je n’ai JAMAIS eu de pattinsonite. Je sais qu’il existe des rumeurs à ce sujet, et les rumeurs, je n’aime pas ça. J’ai dû lire Twilight par pure obligation professionnelle, et n’ai développé AUCUNE MALADIE FUJOSHISTE. Je veux bien être vile et multiplier les fréquentations, mais il est un moment où il faut taper du poing sur la table. Non, c’est non !

 

Kazuya Kamenashi ~ il boude car j'ai écrit "petite kamenashite"

Kazuya Kamenashi ~ il boude car j’ai écrit « petite kamenashite »

Et puis, je peux vous le dire. Je fus tentée, en mettant cet article en forme, par toutes ces photos qu’il fallut sélectionner. Eh bien, j’ose l’écrire. Ces types ne me font plus rien. RIEN ! Pas de gros coups au cœur comme auparavant, pas de délires vicieux, rien ! Que le regard attendri d’une fille qui a vieilli, et qui se souvient de son enfance avec fierté.

Mise à jour du lundi 7 mars 2016 – 20h13

J’ai ajouté le commentaire avec « The Revenant » (quel film !)

Je jouais les crânes, en juillet 2015. « Plus rien » ? C’est ça oui, mauvaise fille. J’en ai marre de moi, je suis une vieille mateuse, oui ! Et DiCaprio y passe encore ! Et Yamapi… oh là là ! J’ai tout de même la descence d’arrêter les collections de photos. Faut pas non plus déconner *tousse*.

 

 

Toi aussi, je suis sûre que tu as eu ce genre de pathologie. Fais pas style ! Avoue !!

Publicités

4 réflexions sur “SummerJoshi ! Les maladies fujoshistes

  1. Ah là là, les -ite aigües, on est tous passé par là non ? Moi, jeune, en fiction c’était dans l’ordre et selon l’évolution : Actarus, Albator, Joffrey… Mince, ça va pas plus loin.
    Ensuite c’était Roch, Eros, un peu de Leo, un peu de Brad et de Pierce. Et puis, le travail, la famille, on met de côté tot ça (parce que le compagnon, c’est pas trop son truc) et puis on retombe sur Actarus (analyse des épisodes, comparaison entre VO et VF, fanfictions), sur Albator – Joffrey, lui n’a jamais été abandonné, un petit passage au chapitre 6-7 du tome 6 pour remonter le moral et lire la suite des 6 tomes suivants, ça fait toujours du bien,
    Ensuite, on passe à la japonite aigüe (puisqu’ici on peut l’appeler comme ça) et on découvre les acteurs/chanteurs/danseurs et voilà la Miuraite, et la yamapite (je viens de voir enfin son concert A Nude, c’est de la BOMBE… ) et faut bien arriver à comprendre ce qu’ils racontent ces petits là alors voilà le japonais en apprentissage (c’est un défi lourd car je crois bien que je n’y arriverai pas avant de passer à autre chose LOL). Mais c’est trop kawaii à écouter.

    Dis, t’aurais pas des infos, sites français ou anglais sur la Johnny’s ? Je recherche des infos (un peu) sur le contrat qu’il passe avec ses jeunes employés.

    Aimé par 1 personne

  2. A 9 ans j’étais déjà accro aux animes (la 5, club do), ce qui n’a pas changé depuis… C’est au même âge que j’ai connu mes premiers émois, sous les traits de l’officier Tom Hanson (aka Johnny Depp dans 21 Jump Street)… Que dire ce beau petit minet (à l’époque) qui me faisait trembler, baver, mouiller le maillot (oui, à force de baver) ! Et on grandit en même temps que lui, on le découvre là où on ne l’attends pas… Et près de 30 ans plus tard, on garde une petite place spéciale pour son premier retournement de cerveau.

    A 11 ans, j’ai contracté une Jacksonite aigüe… Imprévue, rapide, et qui laisse des traces… Je confesse, j’ai été fan de Mickael, au point de connaitre ses chansons par cœur (version soupe), de mémoriser ses pas de danse et de les apprendre à une fille qui m’a laissé tombée comme une vieille chaussette dès lors qu’elle avait obtenu de moi ce qu’elle voulait… la garce.

    A 13 ans je n’ai pas échappée à la Dicaprite, oui, j’avais très vite repéré le charme déjà visible du très jeune Léonardo dans la série Quoi de neuf docteur… Et là on ne le lâche plus, le léo, on le suit à la trace dans les magazines, les émissions de télé, et ce dès la fin du générique du film dans lequel on a admiré notre proie, et occulté tout les autres acteurs… On découvre le goût du papier glacé, que l’on préfère oublier d’ailleurs… Soupir… Et on se demande avec effroi comment il a pu devenir… ressembler à… ça !? Enfin bref, plusieurs de ses derniers films et de ses performances m’ont déçues. Pour autant je ne pense pas être définitivement guérie, car il me suffirait de regarder ses « vieux » films pour retomber sous le charme et subir à nouveau les symptômes de la maladie…

    Dans les (nombreuses) années qui suivirent, j’ai eu, entre autres choses, la Orlandite, la Ogurite, la Nagasite, la yaoite (très loin d’être guérie celle là), et surtout la Renite… Je n’en dirais pas plus, Madame Fujoshi me comprendra…

    Aimé par 1 personne

    • Oh oui, j’ai compris, j’ai compris ! Je devrais d’ailleurs continuer de révéler mes décviances côté « personnages fictifs » … y’a du doss, la aussi !
      Je vois que toi aussi, tu as été malade. Oui ! On se demande comment, et pourquoi a t-on été si… loin dans cette maladie, véritable addiction O_O !! Et on s’en souvient avec tant de précision !! Mais il faut être fière (ah bon ?), il ne faut pas renier !! Surtout quand on est pas tout à fait guérie ah ah (namé je vous prépare un doss sur Yamapi là…!) (j’ai dit que je le surveillais COMME UN DOCTEUR et c’est vrai u_u.) (C’est une inquiétude de toubib, je l’affirme u_u.)

      J'aime

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s