Le tablier de brocart – chapitre V

Pauvre Otsuä ! Elle ne peut rien, elle n’a que ses rêves ! Incapable de contrôler sa magie, elle se met à délirer sur l’immortalité… Une servante immortelle ? La jeune fille a t-elle définitivement perdu la raison ? Non, non, au contraire. Elle est déterminée à apprendre. Voici Madame qui vient l’interrompre… Que va faire Otsuä ? Va t-elle oser lui tenir tête ?

le_tablier_de_brocart_cover_02_chap_5

Précédemment dans le tablier de brocart ~ chapitre IV

 

– Tu questionnes, maintenant ?

– Je sens qu’il me vient quelque esprit.

– Demain, tu ne sentiras plus rien. L’immortalité, tu dis ? Eh bien, ce n’est déjà pas être humain.

– Ah bon ?

– L’humain, par définition, naît pour mourir. Les nouveau-nés savent quelle décrépitude les attend et hurlent de douleur. L’humain, c’est un mort en puissance. Chaque pas le mène vers le tombeau. Il se réjouit de grandir, veut porter une robe à la française, un costume de gentilhomme, jeter des pièces pour les œuvres bonnes en espérant acheter sa parcelle au ciel. Il est loin, le ciel. L’humain n’y pense même pas. Il vit et dépense, il est jeune, il croit être immortel. Déjà il se croûte et regrette d’avoir connu la terre. Le voici prêt pour la fosse, il jette ses yeux dans le ciel, il tremble comme un sot, hurle son amour de la vie. Mais la vie ne veut plus de lui. Elle l’enferme dans un ventre éternel – c’est son sépulcre.

– Bigre ! Quelle tristesse que l’humain !

– Les sorciers sont bien plus à plaindre. Vous êtes pires qu’une maladie. L’on vous braconne, l’on vous enferme au cirque ou à la mansarde…

– Pourquoi ?

– Petite sotte ! Regarde-toi donc, avec cette malédiction que tu prends pour de la magie. Ils sont des centaines comme toi, incapables de maîtriser ces prétendus dons…  Et ils deviennent balourds, tout juste bons à amuser les enfants et à passer la serpillière ! Ce n’est pas une magie, ça ! C’est une anomalie ! Vous tous, vous êtes une marchandise frelatée ! Vous êtes différents. Les immortels devraient être à votre image.

– Différents ?

– Détestables. Mais, être immortel, c’est n’être pas humain, je te l’ai dit. Cette horreur qui patauge dans sa dioxine, qui s’embrouille avec sa balourdise, qu’a t-il à voir avec l’humain ? Sa cervelle meurt dans son éternité, il poursuit son errance parce qu’il est sot, perdu pour la vie, sans joie ni peine. Il satisfait ses petits plaisirs égoïstes dans la mollesse la plus scandaleuse. L’immortel, c’est le rêve de l’humain devenu folie. Seuls les fous peuvent rêver de vivre à l’infini. Es-tu folle ?

– Je l’ignore.

– Tu es folle. Tu es frelatée. Ton inconstance ne m’étonne pas. Les humains, les vrais, ne pensent qu’à la mort.

– Sont-ils suicidaires ?

– Bien entendu. Et c’est une bonne chose. Tous les humains sont suicidaires. Ils se préparent pour l’échec. L’échec, c’est la mort. C’est une constance que ta folie ne pourra jamais combattre. Et toi, quelle est donc ta vision de l’immortalité ?

– Je crois qu’être immortel, c’est parcourir l’univers et croquer des assiettes toujours pleines.

– Ta mansarde est une cage bien trop grande, et les croûtes que je te jette sont un festin que tu ne mérites guère ! L’exorciste viendra fracasser cette mauvaise cervelle qui te contamine.

– Comment s’appelle l’assassin de mon âme ?

– Maître C.

– C’est un nom bien curieux.

– C’est le seul qu’on lui connaît.

– Est-il fiable, ce gredin ?

– C’est le meilleur exorciste du royaume. Ses honoraires sont exorbitants.

– Il n’y a donc pas de pauvres parmi sa clientèle ?

– Que ferait-il avec la plèbe ? Mesure donc, jeune fille, mesure le sacrifice que je fais pour ta carcasse !

– Mais, je ne vous ai rien demandé, moi.

– Va au marché ! Tes élucubrations me fatiguent !

 


 

Madame : 1  – Otsuä : 0 ~ ça mouline, oh ! On veut de l’action nous !

é_è on verra mercredi prochain ! (Sont-ce des manières de parler à l’auteur ?)

Publicités

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s