Galaxy7

La première fois que j’ai entendu parler de « Galaxy7 », j’me suis dit : « C’est un nouveau machin Samsung !? »

Et puis j’ai écouté Slave… ma première rencontre avec l’électro-rock. C’est trop bien !

Go pour le concert (c’était en 2012) (oui je sors les archives) (en même temps j’ai ouvert le blog il y a peu) (bref)

Let’s rock !!

madame_fujsoshi_galaxy_7_affiche_concert

THE MAN IN THE AIR

Ce mec est perché. Mais pour l’instant, je le sais pas encore. Je suis trop occupée à contrôler la logistique, les lumières, le son, tout ça. La salle est pas bien grande. Ah, une ampoule grillée ! Pas très sérieux. Oui, moi je suis la nana qui ziotte partout sauf là où il faudrait. C’est mon côté minutieux u_u. L’artiste et son batteur Taiki entrent.

Le public est OUF. Moi, il me faut toujours un peu de temps pour activer ma carcasse. Les premières notes de Slave raisonnent et mon corps de robot commence à percuter. Les morceaux nerveux s’enchaînent : King cobra, Super explosions – un vrai délire !! J’ai même droit à mon 1e pogo ! J’ai flippé pour mes lunettes, mais bon @_@. C’était vraiment très intéressant, cette approche du lien social. Se pousser, ça crée des liens, c’est sûr. On était plus pareils après.

 

madame_fujoshi_galaxy_7

THE MAN AND THE BLUE

In the blue, et surtout, Stay, nous amènent dans un autre univers – toujours dans le ciel, quelque part, dans les nuages. Très douce, In the blue invite au voyage et à la contemplation. Tranchant radicalement avec le reste de son répertoire, Stay enchante par sa simplicité : un piano, la voix de Galaxy7. C’est une jolie chanson, un peu mélancolique… On a rien compris alors, parc’qu’on se trémousse de gauche à droite genre collés-serrés, en faisant des cœurs avec nos mains. Les artistes bloquent un peu : ah, la barrière de la langue, c’est dur ! Ils nous imitent et se balancent aussi. A la fin de la chanson, Galaxy7 rappelle quand même que c’était une chanson triste. Nous, on avait l’air de se marrer (la barrière de la langue, je dis !).

JUST A MAN

Le concert s’achève, trop tôt, pour moi, qui pensais le temps arrêté pour la vie (c’est biôô). Revenue brusquement sur Terre, j’ai constaté que, certainement, la salle était trop petite ! Le public, trop peu nombreux ! Galaxy7 mérite que l’on s’arrête sur sa musique. Souriant, drôle, humble, l’artiste n’a pas besoin de se perdre dans les paillettes pour se faire apprécier. Disponible, il s’est prêté, avec Taiki, à une séance de dédicaces et de photos. Reviens, mec ! Fais péter ta voix et ta guitare !

 

Découvrir Galaxy7

A acheter obligatoirement ! The Eye Of The Dragon Who Wished To Be A Man | Album dispo sur CDJapan

Twitter avec Galaxy7 (Daisuke Tsutsui c’est lui) (Galaxy7 c’est son nom de scène, quoi)

Facebooker avec Galaxy7

Galaxy7 le site officiel

 

DES NEWS !!

Le mois dernier, Galaxy7 a sorti un nouveau single : « the people who walk on the star lights » ~ plus d’infos ici !

Publicités

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s