Le tablier de brocart – chapitre IV

Otsuä a de la chance. Elle est encore en vie. De la chance !? Violemment rossée par ses maîtres, la pauvre servante se lamente sur l’horreur de sa condition. Comment sortir de son enfer ? Maudit don incontrôlable ! Si seulement Otsuä pouvait le maîtriser… Si seulement…

le_tablier_de_brocart_cover_02_chap_4

Précédemment dans Le tablier de brocart

Oh ! Le monde ! Otsuä ne le voyait qu’à travers ses délires et ceux des autres. Elle écoutait les pires ragots populaires, construisait des théories et des mythes. La domestique s’écroula dans la poussière, creusa dans sa cervelle, sortit son rêve favori. C’était un film qu’elle ne se lassait jamais de projeter :

Grâce à ses dons, elle avait allongé sa vie, s’était offert des années tranquilles, sans serpillère ni balai, des années sans fin. Les temps gaspillés à cause des vilains maîtres étaient dévorés. Otsuä était une sorcière puissante, et éternelle. Immortelle. Elle ne souffrait d’aucun mal et mangeait copieusement – bien plus que Monsieur – elle savourait toutes les victuailles du monde. Tout lui était permis, sa vie était infinie. Et toujours, elle restait élégante.

Emerveillée par sa rêverie, la pauvresse dansa. Elle se convainquit que sa magie pouvait la rendre immortelle. Jamais plus elle ne supporterait les bastonnades de ses maîtres. Otsuä jubila. Certainement, existait-il un manuel de sorcier, une école, quelque chose qui la délivre du joug de ses seigneurs ! Mais, où trouverait-elle l’argent pour financer son bonheur ?

Madame fracassa la porte de la chambrette, plus bruyante qu’un char de guerre. Elle ordonna à la servante d’aller faire le marché pour le dîner du soir, lui remit une bourse, l’informa que l’exorciste viendrait l’ausculter dès le lendemain, qu’enfin, elle deviendrait une gueuse ordinaire, qu’elle devrait remercier, au lieu d’ouvrir ses gros yeux.

—  Madame, savez-vous ce qu’est l’immortalité ?

Quelle curieuse question… Rendez-vous mercredi prochain pour la réponse !

Publicités

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s