Skip Beat ! tome 1

manga_skip_beat_01

SKIP BEAT ! © NAKAMURA Yoshiki / 2002 / Hakusensha, Inc.

LE shôjo révolutionnaire !! Action, aventure, nekketsu* fever, Skip beat est un incontournable !

MOGAMI Kyôko , archétype de la jeune fille de bonne famille. Sans la famille. Et sans les sous. Qu’importe ! Notre héroïne est gentille, serviable, attentionnée, avec option « tout pour mon chéri ». Il en profite pas mal d’ailleurs, le chéri : FUWA Shô , estampillé « ami d’enfance », visualeux-star en devenir, peut, grâce à notre cruchette nationale, se consacrer pleinement à ses vocalises et autres gargarismes.

Mais le pseudo bonheur de la servante s’arrête brusquement. Shô dévoile la véritable nature de la relation qu’il entretient avec Kyôko. Son « chéri » !? Diantre ! Il n’est même pas son ami ! Il est plutôt son maître, et elle, sa chose.

Malheureusement pour Shô, l’esclave écoutait son petit discours. Va-t-elle pleurer, comme toute bonne héroïne de shôjo qui se respecte ? C’est mal connaître Kyôko ! Muée en être de vengeance, la jeune fille décide de consacrer le reste de sa vie à tourmenter son ami d’enfance. Relooking de la mort qui tue, transformation capillaire et vestimentaire, elle devient méconnaissable. Il veut être une star ? Elle en deviendra une aussi ! Mieux : elle lui volera la vedette sur l’autel des paillettes !

Drôle, hilarant, fou, délirant, Skip beat réchauffera tes froides nuits – et tes journées aussi, soyons généreux ! NAKAMURA Yoshiki, la mangaka, nous captive avec ses persos complètement dingues ! A commencer par Kyôko, dont les accès de fureur font naître des spectres !  Au début du manga, les dessins ont un joli côté old shcool, style 90’ (le trait se modernise et s’arrondit, par la suite). Par contre, comme ils sont grands ! Jambes interminables, torses moulés dans deux troncs d’arbres (je parle des hommes, ici^^’)…  Côté SD, c’est carton plein : ils sont terribeules !

Le truc un peu wtf quand même, c’est comment Kyôko entre dans le monde du showbiz. Sérieux, si moi je fais ça, on me fout en prison ! (Moi, toi, nous autres mortels u_u). Genre parc’que tu mets la pression, c’est OK béille-bi !? De qui se moque-t-on !! CA NE MARCHE PAS, les menaces à l’employeur !! (ça sent le vécu…) (bref) (… non mais tu penses sérieusement que…!?) (je suis une jeune fille de bonne famille, moi !). On sent que la mangaka a voulu expédier le truc, pour montrer Kyôko plongée dans le monde affreux des paillettes. Et ça commence plutôt mal, avec des tests d’entrée qui pourraient bien ramener notre héroïne à la case départ : serpillères, casseroles et compagnie @_@.

Courage, Kyôko ! Fais péter les paillettes !

*nekketsu = sang chaud, bouillant, fougue, ardeur. On en trouve TRES souvent dans les shônen. De BDZ en passant par Saint Seya, One Piece, Captain Tsubasa… les thèmes qu’ils développent sont propices à l’explosion du nekketsu !

 

PROCHAINEMENT DANS SKIP BEAT !

Tome 2 | Tome 3 | Tome 4 | Tomes 5 et 6 | Tomes 7 et 8 | Tomes 9 et 10 | Tomes 11 à 13 | Tomes 14 à 18

Tomes 19 à 21 | Tomes 22 à 25 | Tomes 26 à 29 | Tomes 30 à 34 | Tome 35 | Tome 36


Titre japonais  スキップ・ビート!(Sukippu biito) | Titre français : Skip beat ! | série en cours

 Auteure : NAKAMURA Yoshiki

38 tomes parus au Japon, 36 en France

Editeur japonais : Hakusensha, Japon | Editeur français : Casterman, 2008

Genre : comédie, action, shôjo, je veux être une great girl

A dévorer à partir de 12 ans

Publicités

A toi d'jouer è_é !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s