Quand Mikki rencontre Forever

La li ho ! Comment ça va ?

Travail, travail, il me semble ne plus connaître que ce mot ! J’attends avec impatience de prendre des vacances (je suis quand même en PVT ~ !) Je profite de quelques moments de liberté pour me promener dans les jardins. Je discute avec mes camarades de randonnée, des grands-pères japonais fort sympathiques !

C’est une belle aventure, qui a commencé en octobre 2016. Déjà. Les jours défilent et il me semble parfois être ici depuis bien plus longtemps. J’aime mon nouveau quotidien.

Dans une interview accordée à expat.com, je reviens sur mon aventure japonaise : vasycliqueuh.

Merci à Veedushi, grâce à qui j’ai pu parler de cette nouvelle Mikki, partie retrouver Forever Japon !

 

Anime Japan 2017

Retour au mois de mars !

Du 23 au 26, les artistes de l’univers manganime se réunissent au Tokyo Big Sight d’Odaiba. Ah, le Big Sight. Genshiken.

C’est le plus gros événement au monde lié à l’animation nipponne. Les grands studios présentent leurs œuvres phares ; les nouveautés sont dévoilées en exclusivité, et les goodies (ah, mes sacs !). Alors, mon introversion et moi, on a sauté dans le premier train pour s’y pointer !

 

Lire la suite

Bilan Japon avril 2017 – La casquette multicolore

We were lovers – Jean-Jacques Burnel

Il me faudra parler de cette très jolie chanson, qui sert d’opening à Gankutsuou – le Comte de Monte-Cristo. Cet anime fait partie de mes références. Comme Cowboy Bebop, Vision d’Escaflowne, les OAV de Kenshin…

GANKUTSUOU © Mahiro Maeda / 2004 / GONZO / Media Factory GDH

Lire la suite

DEAR LOSER ~ la revanche des raté-e-s

Je suis une grande fan des histoires de losers. Les qui zonent comme les Amars de Princess Jellyfish, qui ont connu le chômage comme les trentenaires de Please love me et Brainstorm seduction, qui se traînent à la fac parce que… parce que quoi ? (Genshiken)

C’est vrai ça, pourquoi !?

Ces anti-héros et anti-héroïnes, je les trouve super. Super attachant-e-s. Terriblement touchant-e-s. On s’ambiance autour de leurs galères, on espère pour elles, pour eux, pour nous aussi, tiens, des jours meilleurs. C’est qu’ils/elles nous motivent, dans leur non-héroïsme.

Lire la suite